ACAP Le président Touadéra lance les travaux de construction d’une base logistique pour l’armée centrafricaine AGP Boké-circulation : La voirie urbaine dans un état de dégradation poussée ! AGP Guinée forestière : la circulation routière interrompue entre Yomou et Nzérékoré AGP Boké-Education : Le Ministre des Mines Offre des cadeaux aux lauréats des examens nationaux AGP Boké : la 2ème édition du FOJEK parle du Développement Communautaire et la création des richesses GNA MMDAs urged to take keen interest in the success of GPSNP GNA Government to upgrade Binaba Health Centre to PolyClinic GNA Bank of Ghana revokes licences of 23 Savings and Loans Companies APS Le retard des pluies ’’ne va pas considérablement affecter l’hivernage’’ (ministre) MAP Somalie : Quatre terroristes d’Al-Shabaab, dont une femme, abattus à Mogadiscio (police)

TPI-Kissidougou/ Ouverture des audiences criminelles avec 15 affaires inscrites au rôle


  21 Février      101        Justice (467), Société (12417),

   

Conakry, 21 fév. (AGP)- Les audiences criminelles du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kissidougou ont débuté mercredi, 20 février 2019 avec 15 affaires criminelles inscrites au rôle.
Ces 15 affaires sont réparties comme suit: 3 cas d’assassinats, 4 cas d’associations de malfaiteurs et de vols en mains armés ; 1 cas de meurtre, 4 cas de viols sur mineurs, 1 cas de coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner, 1 cas d’empoisonnement et 1 cas de torture.
Dans son discours introductif, le procureur de la République près le TPI de Kissidougou, Amadou Oury Diallo, a tout d’abord planté le décor de ces audiences avant d’indiquer que la tenue des  audiences criminelle de Kissidougou, première du genre,  est la concrétisation des  réformes engagées, sous l’égide du ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux,  suivant la loi portant la réorganisation judiciaire en Guinée.
C’est dans le même cadre que la justice de paix de Kissidougou a été érigée en TPI, lui attribuant ainsi la compétence  de statuer sur  les affaires criminelles relevant de son ressort territorial.
Poursuivant son allocution, le procureur a condamné l’affaire de Sangardo qui a fortement ébranlé la population de Kissidougou et de la Guinée toute entière.
« La Justice sera faite pour que plus jamais ça, le temps de l’impunité est révolu,» a-t-il martelé.
Aux magistrats, il a dit que pour l’atteinte de la tolérance zéro, il faut nécessairement une justice forte.
En fin, le procureur Diallo a dit être sensible de la présence massive des populations de Kissidougou à ces audiences. Une présence qui, selon lui,   traduit  l’intérêt soutenu et attentif de sa juridiction.
De son côté, le président du TPI de Kissidougou, Alpha Saidou Sylla, a exprimé tout d’abord sa reconnaissance à sa hiérarchie, au président de la République, président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Pr. Alpha Condé,  pour les réformes positives effectuées dans le système  juridique et judiciaire de la Guinée.
« Dont l’un des efforts est l’érection de la Justice de Paix de Kissidougou en Tribunal de Première Instance avec compétence de juger les criminelles devant les populations de Kissidougou. »
Cela aura à coup sûr,  un impact sur les populations de Kissidougou qui se donnaient libre  cours   aux  verdicts  populaires  en méprisant la justice affectant ainsi les droits de l’homme et l’autorité de l’état.
Le  président du TPI de Kissidougou  rassure que pour garantir la paix et la sécurité des personnes et de leurs biens, son tribunal  jouera  pleinement sa partition en sanctionnant sans état d’âme tous les contrevenants à la loi pénale.
A l’issue de ses interventions, le procureur général de la Cour d’Appel de Kankan, Yaya Kairaba Kaba,  est revenu sur les dispositions  positives  surtout la double juridiction. Il a salué les efforts de l’Assemblée Nationale pour la loi qui a   engendré ces prouesses avant de déclarer solennellement ouvertes les audiences criminelles près le TPI de Kissidougou.
En s’adressant au président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano,  qui était présent à l’ouverture de ces audiences, Yaya Kairaba Kaba a fait un plaidoyer pour la construction d’un palais de justice digne du TPI de Kissidougou.
Au terme de son allocution,  la séance a été suspendue  pour  reprendra lundi,  25 février 2019.

ABK/AKT/CM

Dans la même catégorie