APS Financement des PME-PMI : La BNDE lance l’affacturage et le crédit-bail APS Sénégal: Lancement du portail de signalement pour la protection des enfants victimes d’abus sexuels en ligne APS Sénégal: Des mesures préventives face à la montée du fleuve Gambie APS Le vice-ministre cubain des relations extérieurs aborde la coopération entre Dakar et la Havane APS Sénégal: Les importations se sont relevées de 60.6% en juillet (ANSD) APS Sénégal : Les exportations en hausse de 43.6% en juillet (ANSD) APS Sénégal: La problématique de la santé mentale au menu d’un CRD APS FONDS VERT CLIMAT : DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE FATICK INITIENT (SÉNÉGAL) APS DROITS D’AUTEUR ET DROITS VOISINS : UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DE LA SODAV APS Sénégal: DES ÉQUIPEMENTS OFFERTS À DES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA RÉGION DE MATAM

Transition agro-écologique en zone de savanes ouest-africaine: un atelier bilan du projet durabilité et résilience de l’agriculture familiale


Lomé, le 6 juin (ATOP) – L’ONG Agronomes et Vétérinaires sans Frontière (AVSF) organise les 6 et 7 juin à Lomé, un atelier dans le cadre de la finalisation du projet « Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes ».
Le projet a été mis en œuvre en partenariat avec l’ONG Recherche, Appui et Formation aux initiatives d’Auto-développement (RAFIA) dans six cantons de la région des Savanes de juin 2014 à juillet 2018 avec le financement du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM). Le bénéficiaire principal du projet est l’Union régionale des organisations de producteurs de céréales des Savanes (UROPC-S). L’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT) et l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) ont été aussi impliqués dans l’exécution dudit projet. L’objectif de cette initiative est de lutter contre la dégradation des terres par le développement d’une agriculture durable, d’un point de vue environnemental, économique et social.
Placée sous le thème « Accompagner la transition agro écologique en zone de savanes ouest-africaine : quelles conditions pour le développement de l’agro écologie à l’échelle de larges territoires ?», cette rencontre connait la participation des organisations paysannes et ONG, d’instituts de conseil agricole, des représentants des ministères de l’agriculture et de l’environnement et ceux du secteur de la recherche du Togo, Mali, Burkina Faso et Bénin.
Elle vise à présenter les premiers résultats et les performances des pratiques en agro écologie en zone de savanes et de sensibiliser les services publics et les décideurs politiques sur les leviers possibles et les conditions de développement pour favoriser un changement d’échelle dans l’intégration desdites pratiques en Afrique de l’Ouest.
Les travaux seront marqués par les présentations des participants sur les pratiques écologiques et les résultats et effets obtenus dans le cadre de ce projet et d’autres initiatives dans les zones agro climatiques similaires d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Bénin, Mali). L’atelier va aussi approfondir les perspectives d’action pour créer des conditions socio-économiques et des politiques publiques favorables au changement d’échelle dans la transition agro écologique.
Le représentant des bénéficiaires, M. Laré Yanidja a expliqué qu’avec ce projet les conditions de travail et  de vie des producteurs de l’UROPC-S ont été  améliorés, par  la réduction de l’utilisation des intrants agricoles, de 6 sacs/ha à 2 sacs/ha et leur rendement est passé de 15t à 20t. « L’AVSF et l’ONG RAFIA nous ont appuyés à travers entre autres la construction de poulaillers et bergeries améliorés, la fabrication des composts et des produits naturels de traitement des sols, le maraichage écologique, la culture par rotation pour laisser la terre se reposer, ainsi qu’en équipement pour le transport des cultures », a-t-il précisé.
Il a ensuite sollicité l’accompagnement du ministère chargé de l’agriculture pour le renforcement et la vulgarisation de ces pratiques pour le développement de l’agriculture au Togo.
La coordinatrice nationale d’AVSF au Togo, Myriam Mackiewicz-Houngue a expliqué que l’agro écologie est l’ensemble de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement avec l’utilisation de moins d’intrants et des phytosanitaires plutôt de compost et de fumier en vue de la  protection et de la préservation des ressources naturelles (les terres, les nappes d’eaux..etc) pour les générations futures. Elle a ajouté que les exemples et les nombreux échanges montrent que la transition agro écologique est possible et viable économiquement, mais nécessite une implication politique forte et l’engagement des tous les acteurs.
L’atelier a été ouvert par Mme Aguey Wognon, représentante du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.

ATOP/CA/MEK

Dans la même catégorie