AIP Côte d’Ivoire/ Des professionnels des médias se forment sur la communication des risques liés aux événements de santé publique AIP Côte d’Ivoire/ Le comité éditorial de l’AIP tient sa première réunion AIP Côte d’Ivoire/ Des vivres à des familles désœuvrées à Anyama ACP Vers le lancement des travaux de réhabilitation de l’usine d’eau potable à Kananga ACP L’abbé Nekwa Lumbu nommé à la tête de la coordination  des écoles catholiques du diocèse de Matadi ACP Guy Matondo, ancien ministre provincial en charge des Finances transféré à la prison centrale de Makala ACP Les vétérinaires remettent un plan stratégique sur la riposte de la MVE au Pr Muyembe ANP L’hôpital Lamordé dénommé hôpital Amirou Boubacar Diallo ANP Le Conseil des Ministres adopte le décret portant modalités d’application du régime de l’état civil au Niger. GNA More than 5, 000 delegates to vote in Western North Region

Un envoyé spécial du Président Félix Tshisekedi à Washington


  20 Juillet      18        Diplomatie (511), Politique (6121),

   

Kinshasa, 19 Juillet 2019 (ACP).- M. Gibert Tshimanga, envoyé spécial du Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a quitté Kinshasa jeudi pour Washington, aux Etats-Unis d’Amérique pour une mission officielle dont l’objet et la durée n’ont pas été révélés, a appris l’ACP d’une source aéroportuaire.

Cette mission fait suite à la visite effectuée du 3 au 5 avril dernier aux USA par le Président Félix Tshisekedi et qui lui a permis d’examiner avec ses hôtes les questions liées, notamment à la corruption, au respect des droits de l’homme, à l’amélioration de la sécurité, des services de santé et de l’éducation ainsi que la création d’emplois pour les Congolais, en attirant plus d’investissements américains.

Les Américains qui l’avaient félicité d’avoir choisi leur pays pour son premier voyage en dehors de l’Afrique depuis son investiture le 24 janvier 2019, avaient salué aussi la première passation pacifique de pouvoir en RDC qui offre l’occasion de tracer une nouvelle voie ainsi que les nombreuses mesures qu’il a prises pour répondre au désir de changement du peuple congolais, notamment en ce qui concerne la lutte contre la corruption, l’ouverture de l’espace démocratique et l’améliorant du respect des droits de l’homme.

Les Etats-Unis s’étaient réjouis de travailler avec le Président Tshisekedi pour réaliser le vrai potentiel de la RDC et produire des résultats pour le peuple congolais. Plusieurs autorités américaines dont le chef de la diplomatie, Mike Pompeo, la sous-secrétaire d’Etat adjointe des États-Unis chargée du Bureau international des stupéfiants et de l’application de la loi (INL), Heather Merritt et l’ambassadeur des USA en RDC, Mike Hammer, ont affirmé que leur pays soutien l’engagement du Président Tshisekedi de lutter contre la corruption,  d’améliorer l’Etat de droit en RDC et la bonne gouvernance en vue de l’amélioration des conditions de vie des Congolais.
ACP/DNM/NIG/JLL/CKM

Dans la même catégorie