INFORPRESS Moradores de Santana satisfeitos com a inauguração da sua primeira placa desportiva INFORPRESS Pragas: Gafanhotos invadem casas de pessoas e campo de cultivo em Milho Branco MAP Solar Decathlon Africa : L’Université Hassan II de Casablanca participe avec une maison écologique marocaine « E-Co Dar » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Football maracana : Moossou de Koffikro remporte le trophée Fédé Diakité AIP Côte d’Ivoire/ Un élève maître retrouvé mort dans un puits à Aboisso AIP Côte d’Ivoire-AIP/ « FC Bricole » vainqueur du tournoi de la cohésion à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Visite d’Etat dans le N’zi : Le président Ouattara vient rassurer sur la paix et la stabilité du pays, (ministre) MAP La Conférence de la CEDEAO décide de contribuer financièrement aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme MAP BMCE Bank of Africa lance un nouveau portail « Global Banking » destiné aux entreprises INFORPRESS Ilha do Sal: Depois de duas noites de espectáculo musical cai o pano sobre o Festival Internacional de Santa Maria

UN OFFICIEL PRÔNE UNE DÉJUDICIARISATION AU PROFIT DU NOTARIAT


  18 Avril      24        Justice (493),

   

Dakar, 18 avr (APS) – La secrétaire générale du ministère de la
Justice, Aïcha Gassama Tall, apelle à une réflexion fondée sur la
pertinence de la déjudiciarisation au profit du notariat, dans
l’agenda des réformes sur le statut du notaire.

’’Pour le ministère de la justice, il est nécessaire d’inscrire la
réflexion sur la pertinence d’un mouvement de déjudiciarisation au
profit du notariat dans l’agenda des échanges à venir sur les réformes
à apporter au statut de notaire’’, a-t-elle plaidé.

Mme Tall, intervenait jeudi à Dakar, à l’occasion du lancement des
journées du notaire, axées sur le thème ’’Le notaire, garant de la
sécurité juridique ».

Cette rencontre de deux jours a enregistré la participation de
personnalités venues de plusieurs pays, dont la présidente de la
Chambre des notaires d’Argentine.

Selon Mme Tall, le ministère de la Justice « reste attentif » aux
recommandations de la Chambre des notaires du Sénégal (CDNS),
lesquelles devraient permettre, selon elle, de garantir davantage la
sécurité juridique au profit des acteurs économiques.

’’L’activité notariale reste une source de sécurité juridique et
demeure une garantie de la sécurité juridique’’, a-t-elle indiqué,
ajoutant toutefois que l’organisation et le maintien du système
notarial reste une attribution de l’Etat.

Cette organisation permet cependant de renforcer la sécurité juridique
en vue d’aider les citoyens à mener leurs activités « dans la
sérénité », a relevé la SG du ministère de la Justice.

’’Le notaire apporte la sécurité dans la formalisation des
transactions, en veillant au respect du droit, dans la conservation
des actes partagés et faciles à retrouver’’, a-t-elle expliqué.

Elle a toutefois déploré le fait que le travail de notaire ne soit pas
bien connu du public, tout en encourageant l’organisation de ces
journées qui permettent de mieux vulgariser les missions des notaires.

Dans la même catégorie