GNA Air Namibia suspends flight to Ghana GNA Tullow Ghana holds maiden STEM Share Fair GNA Western North Region set for NDC primaries ATOP L’ANSAT ACHETE 20 TONNES DE MAÏS AUPRES DE LA COOPERATIVE « PSINAROU » A ELAVAGNON ATOP LES POPULATIONS DE KIGBALEOU ET D’AFIDI SENSIBILISÉES A POURSUIVRE LA FORMATION POST ALPHABÉTISATION ANGOP Evaluation de la coopération Angola/Sao Tomé et principe ATOP DES JOURNALISTES RENFORCENT LEURS CAPACITÉS ANGOP Le Président angolais invité au sommet sur l’investissement en Afrique ANG Moçambique e Rússia assinam cinco acordos ANG Governo aprova OGE para 2019 no valor de 240 mil milhões de francos CFA

Une moyenne annuelle de 6000 accidents du travail en Côte d’Ivoire de 2015 à 2017, selon la CNPS


  24 Avril      37        Emploi (153), Photos (21294), Société (12557),

   

Abidjan, 24 avr (AIP)- Une moyenne annuelle de 6000 accidents du travail, hors trajet, ainsi que 10 maladies professionnelles ont été enregistrées en Côte d’Ivoire de 2015 à 2017, selon les statistiques de la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) présentées, mercredi, à Abidjan, à l’ouverture de la 23ème journée africaine de la prévention des risques professionnels (JAPRP).
Ces accidents du travail et maladies professionnelles affectent les travailleurs et leurs familles, les entreprises et les organismes de sécurité sociale. Le coût moyen direct de la prise en charge de ces sinistres par CNPS sur la période sus indiquée s’élève à près de huit milliards fcfa. Les coûts indirects représentent quatre à cinq fois les coûts directs, soit près de 40 milliards fcfa pris en charge par les entreprises.
Pour réduire ce nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles, la CNPS veut construire les bases d’une prévention durable en milieu de travail en se fondant sur la mise en oeuvre du concept « Vision Zéro » qui repose sur la conviction que tous les accidents, maladies et préjudices liés au travail sont évitables, de même qu’engager les entreprises et partenaires à promouvoir les trois valeurs qui sont au cœur de cette campagne, à savoir « Sécurité, Santé et Bien-être ».
Vision Zéro revêt la forme de sept règles d’or, le leadership et l’exemplarité en matière de SST (Santé, sécurité du travail), l’analyse systématique de tous les risques et dangers, la mise en place d’un programme d’amélioration continue doté d’objectifs mesurables, la mise en place d’une organisation prenant en compte tous les aspects touchant à la SST, l’utilisation exclusive d’une technologie garante de SST, la qualification et le développement des compétences des salariés et la promotion de la participation active et la responsabilisation des salariés.
Cette approche transformationnelle de la culture de la prévention devra intégrer la formation des formateurs en tant que relais des bonnes pratiques à mettre en oeuvre en matière de santé; sécurité et bien-être des travailleurs.

ask

Dans la même catégorie