AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

Une prise d’armes traditionnelle à Yopougon pour commémorer l’An 59 de la Côte d’Ivoire


  8 Août      11        Militaire (211),

   

Abidjan, 08 août (AIP)- Une cérémonie traditionnelle de prise d’armes a été effectuée mercredi à la maire centrale de Yopougon par les éléments des forces de sécurité et de défense exerçant dans cette circonscription communale, en présence du maire Gilbert Koné Kafana, à l’occasion de la célébration de l’An 59 de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Au cours de cette cérémonie, le maire a reçu les honneurs des commandants des forces de sécurité, après avoir appelé toutes les couches sociales et les forces vives de la commune à soutenir la paix et la cohésion sociale.

Pour atteindre cet objectif, il a souhaité que les leaders d’opinion, les chefs de communautés, les guides religieux, ONG et associations s’impliquent dans la construction d’un environnement de paix.

« Nous avons tous, comme citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre ce cadre commun et de promouvoir ce qui nous unit plus que ce qui nous divise », a martelé le premier magistrat de la commune de Yopougon.

Dans la même catégorie