AIP Côte d’Ivoire/ Des professionnels des médias se forment sur la communication des risques liés aux événements de santé publique AIP Côte d’Ivoire/ Le comité éditorial de l’AIP tient sa première réunion AIP Côte d’Ivoire/ Des vivres à des familles désœuvrées à Anyama ACP Vers le lancement des travaux de réhabilitation de l’usine d’eau potable à Kananga ACP L’abbé Nekwa Lumbu nommé à la tête de la coordination  des écoles catholiques du diocèse de Matadi ACP Guy Matondo, ancien ministre provincial en charge des Finances transféré à la prison centrale de Makala ACP Les vétérinaires remettent un plan stratégique sur la riposte de la MVE au Pr Muyembe ANP L’hôpital Lamordé dénommé hôpital Amirou Boubacar Diallo ANP Le Conseil des Ministres adopte le décret portant modalités d’application du régime de l’état civil au Niger. GNA More than 5, 000 delegates to vote in Western North Region

Visite du ministre de la Santé au centre de transit de Beni


  21 Juillet      18        Santé (1789),

   

Kinshasa, 21 juillet 2019 (ACP).- Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga a visité, vendredi,  les différentes équipes de terrain ainsi que le centre de transit de Beni au Nord-Kivu, dont la capacité sera augmentée dans les prochains jours, note un communiqué de ce ministère parvenu dimanche à l’ACP.

Le Dr Oly Ilunga a signalé qu’à la suite de la recrudescence des malades à Béni, l’une des principales leçons apprises dans cette dixième épidémie d’Ebola est de s’appuyer sur le système de santé.

« Si nous voulons réellement résoudre cette épidémie et avoir un impact durable, nous devons renforcer le système de santé en travaillant avec les acteurs de ce système et avec la communauté », a-t-il insisté avant de souhaiter que dans cette façon l’épidémie d’Ebola sera rapidement arrêtée une nouvelle flambée dans la ville de Béni.

Il a rappelé que la déclaration de cette épidémie comme urgence de santé publique de portée internationale demande aux autres pays de renforcer la surveillance aux frontières, tandis que pour la riposte, la déclaration reconnait le travail effectué ainsi que la performance de la riposte ayant réussi à contenir l’épidémie d’Ebola dans un contexte extrêmement complexe.

Cette déclaration insiste aussi sur la nécessité d’avoir une riposte avec une plus grande coordination et concertation.

Un autre point sur lequel insiste toujours le ministre Oly Ilunga, c’est la recevabilité de tous les acteurs sur le terrain, le partage d’informations, la mesure de la performance, et l’utilisation des données pour guider et améliorer les actions de terrain.

Dans la même catégorie