ACP Le ministre des Affaires sociales s’imprègne du fonctionnement du FNPSS en RDC ACP Une nouvelle attaque rebelle fait 12 morts à Djudju ACP Le regroupement politique AA/a Kutu soutient les actions diplomatiques du Chef de l’Etat ACP Le Président Félix Tshisekedi promet un meilleur partenariat aux hommes d’affaires wallons GNA Treat books as friends not enemies-Pupils told GNA NORSAAC trains stakeholders on revenue mobilisation GNA George Afriyie counts on support of clubs to succeed AIP Présentation officielle de la mutuelle autonome des enseignants ANGOP Marrocos apresenta-se com vila artística na Bienal ANG Falta de ação contra aquecimento global pode custar 20 bilhões de dólares por ano em ajuda humanitária

Visite du ministre de la Santé au centre de transit de Beni


  21 Juillet      22        Santé (1905),

   

Kinshasa, 21 juillet 2019 (ACP).- Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga a visité, vendredi,  les différentes équipes de terrain ainsi que le centre de transit de Beni au Nord-Kivu, dont la capacité sera augmentée dans les prochains jours, note un communiqué de ce ministère parvenu dimanche à l’ACP.

Le Dr Oly Ilunga a signalé qu’à la suite de la recrudescence des malades à Béni, l’une des principales leçons apprises dans cette dixième épidémie d’Ebola est de s’appuyer sur le système de santé.

« Si nous voulons réellement résoudre cette épidémie et avoir un impact durable, nous devons renforcer le système de santé en travaillant avec les acteurs de ce système et avec la communauté », a-t-il insisté avant de souhaiter que dans cette façon l’épidémie d’Ebola sera rapidement arrêtée une nouvelle flambée dans la ville de Béni.

Il a rappelé que la déclaration de cette épidémie comme urgence de santé publique de portée internationale demande aux autres pays de renforcer la surveillance aux frontières, tandis que pour la riposte, la déclaration reconnait le travail effectué ainsi que la performance de la riposte ayant réussi à contenir l’épidémie d’Ebola dans un contexte extrêmement complexe.

Cette déclaration insiste aussi sur la nécessité d’avoir une riposte avec une plus grande coordination et concertation.

Un autre point sur lequel insiste toujours le ministre Oly Ilunga, c’est la recevabilité de tous les acteurs sur le terrain, le partage d’informations, la mesure de la performance, et l’utilisation des données pour guider et améliorer les actions de terrain.

Dans la même catégorie