- FAAPA FR - https://www.faapa.info -

Côte d’Ivoire-Burkina : Terrorisme et migration au menu d’un conseil de gouvernement conjoint

Abidjan, 26/07/2018 (MAP) – Un conseil de gouvernement ivoiro-burkinabé, co-présidé par les premiers ministres Amadou Gon Coulibaly (Côte d’Ivoire) et Paul Kaba Thiéba (Burkina Faso), s’est tenu, jeudi à Yamoussoukro, dans le cadre du septième Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre les deux pays voisins.

Selon le premier ministre ivoirien, « la tenue de ce Conseil revêt une signification particulière dans un contexte où nous sommes invités à donner une nouvelle impulsion à notre coopération ».

Au programme de cette rencontre entre les ministres des deux pays, « il s’agira pour nous de dresser l’état d’exécution des décisions et engagements pris par nos deux Chefs d’Etat lors de la 6è Conférence (2017), nous accorderons, également, une attention particulière aux grands projets d’intégration et le terrorisme qui s’inscrit au rang de nos priorités », a-t-il indiqué.

A propos de la jeunesse, a-t-il poursuivi, la rencontre abordera « le phénomène des migrations irrégulières et ses conséquences afin de mieux appréhender les causes profondes de ce phénomène ».

Pour le Premier ministre ivoirien, c’est « en mettant ensemble nos intelligences que nous pourrons trouver des solutions idoines à ces différents problèmes ».

« Il est vrai que les acquis de notre coopération sont perceptibles dans divers domaines, toutefois les défis à relever restent énormes », a pour sa part, relevé, son homologue burkinabé, Paul Kaba Thiéba.

« Les changements climatiques avec leur cortège de catastrophes naturelles de tout genre, le terrorisme, l’extrémisme violent, le grand banditisme, la criminalité transfrontalière », sont également pour le chef du gouvernement du Faso des questions essentielles à traiter.

Ce Conseil sera suivi de la septième conférence au sommet qui sera co-présidée, vendredi, par les présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré.

Paraphé en 2008 entre les ex-chefs d’Etat ivoirien et burkinabé, Laurent Gbagbo et Blaise Compaoré, le Traité d’amitié et de de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso vise à créer un cadre de concertation permanent ainsi qu’un partenariat dynamique entre les deux pays.