- FAAPA FR - https://www.faapa.info -

Côte d’Ivoire / Une journée de cohésion sociale dans le village libérien de Pedebo

Tabou, 28 juil 2018 – (AIP ) – Le bureau de l’association de soutien à l’autopromotion sanitaire urbaine (ASAPSU ) de Tabou a organisé vendredi une journée de paix et de cohésion sociale dans le village libérien de Pedebo situé à une quinzaine de kilomètres de la frontière ivoiro-libérienne pour « intensifier les relations fraternelles entre les populations de la zone frontalière. »

Il y avait au menu de cette rencontre des échanges intercommunautaires entre les populations de la zone frontalière sur les problèmes de sécurité et sur les différents postes de contrôles au bord du fleuve Cavally, frontière naturelle entre la Côte d’ivoire et le Libéria, a constaté sur place, l’AIP. Les responsables de ASAPSU ont demandé aux Libériens de continuer d’entretenir des rapports de bon voisinage avec les Ivoiriens vivant le long de la frontière afin de garantir la paix et la cohésion et enterrer ainsi « le douloureux passé fait d’attaques et de morts. »

Les différents porte-parole des communautés libériennes ont condamné les attaques rebelles passées qu’ils ont considérées comme « un mauvais souvenir à vite oublier » avant d’ apprécier la démarche de leurs hôtes ivoiriens et de souligner qu’ils s’inscrivent dans ce processus de paix et de cohésion sociale « source de développement durable. »

Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre du « projet de coopération transfrontalière entre la Côte d’ivoire et le Libéria pour une cohésion sociale et une paix durable  » qui bénéficie de la collaboration du programme des nations unies pour le développement (PNUD ) et de l’appui financier du fonds de consolidation de la paix des nations unies. Dans le cadre de ce projet, plusieurs manifestions et des activités sportives sur la cohésion sociale ont déjà eu lieu dans le département de Tabou.

(AIP)

bb/kam