- FAAPA FR - https://www.faapa.info -

UN DEFILE MILITAIRE ET CIVIL MARQUE L’APOTHEOSE A LOME

Lomé, 29 avr. (ATOP) – Le peuple togolais a célébré le samedi 27 avril le 59ième anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté internationale. Les manifestations placées sous le thème « Paix et sécurité : leviers de notre développement » ont été marquée à l’apothéose à Lomé par un défilé militaire et civil à la Place des fêtes au quartier Lomé II.
Le défilé d’environ deux heures de temps a été suivi du début jusqu’à la fin par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui avait ses côtés le Premier ministre, Klassou Komi, la présidente de l’Assemblée nationale, TséganYawa. Il y avait également des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, les représentant du corps diplomatique, des autorités politiques, administratives, religieuses et traditionnelles.
Tout a commencé avec l’arrivée sur les lieux du chef de l’Etat. Il reçoit les Honneurs militaires, passe en revue les troupes, salue les différentes personnalités puis s’installe à la loge officielle pour le début des manifestations. Le défilé militaire a été ouvert par le Col TchakbéraPassou commandant des troupes. Passeront dans l’ordre les élèves de l’Ecole de formation des officiers des forces armées togolaises (EFOFAT) sous les ordres du Lt-Col PanaknaoAyao, de l’Ecole du service de santé des armées de Lomé (ESSAL) avec le Col Agba Komi et de l’Ecole militaire Eyadéma de Tchitchao avec à leur tête le Cdt AbamiKawabalo sur des notes de la musique principale des FAT.
Les Ecoles de formation seront suivies par les troupes militaires, notamment la Gendarmerie nationale sous les ordres du col AwizobaEglou, l’Armée de l’air avec le Cdt Agbovor Gagnon, la Marine nationale sous le Cne de Frégate BabateAtatoum, le Régiment de soutien et d’appui avec le Cdt AlladoYawovi, le 1er RI basé à Zowla (Lacs) avec le Cdt PligaKpanèguè et le 2ième RI d’Adidogomé sous les ordres du Cdt Ali Ahim les Sapeurs-pompiers du col AgoroTchanilé.
Le passage du Régiment parachutiste commando (RPC), du Lt-col AlaharéDimini, sur une note musicale spéciale par rapport à leur marche de nature lente avec des points fermés et le Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP) sous leur chef corps col DolamaMalana dans une allure martelante ont émerveillé le public.
Après le passage de ces deux corps d’élite, la musique est redevenue normale avec le passage de la Police nationale, l’OTR avec le Cdt et commissaire principal des douanes, AdjiTchalla, des Eaux et forêts sous Lt-Col des Eaux et Forêts PakaiPiwelon, des Pénitenciers avec le Lt-Col AtafaiTchangani et les anciens combattants et anciens militaires.
Les troupes motorisées ont aussi défilé avec véhicules de transport de troupes, des blindés et des chars.
Le défilé civil a été marqué par le passage du mini-gouvernement, des volontaires, des étudiants des Universités de Lomé et de Kara, de l’Ecole nationale d’administration, l’ENAM et des élèves du Lycée 2 Février et du CEG d’Adéticopé, des Fédérations sportives, de la FETAPH et des artistes musiciens. Les Scouts, les Femmes du Grand Lomé, des régions Maritime, des Plateaux, Centrale, de la Kara et des Savanes, les groupes folkloriques d’Agoe-Nyvé, de Sola, de Guérin-Kouka, de Tône, de Tchamba, d’Akébou et de Djagblé et ceux des ressortissants de la Kozah à Lomé ont également pris part au défilé.
Toujours dans le cadre de la fête du 27 avril, le chef de l’Etat a procédé, la veille, à la ranimation de la flamme de l’indépendance, événement qui sera suivi de la retraite au flambeau. Le président de la République s’est également adressé à l’Assemblée nationale où il a fait un discours sur l’état de la Nation.