- FAAPA FR - https://www.faapa.info -

Kindia/société: Les citoyens de Bangouya impactés par le projet du barrage Souapiti demandent l’aide de l’Etat

Conakry, 19 janv. (AGP)-Suite à la fermeture des vannes du barrage de Souapiti, les populations de la sous-préfecture de Bangouya, située à 45 km de la préfecture de Kindia ont été fortement impactées par la montée des eaux.

Ces riverains sont aujourd’hui victimes de plusieurs maux dont entre autres, le manque de terres cultivables et d’eau potable, des districts envahis par les eaux et des cultures endommagées. Elles l’ont fait savoir lundi, 18 janvier au ministre conseiller à la présidence chargé de la coopération internationale, accompagné des députés de Kindia Mohammed Dorval Doumbouya et Dr Fodé Soumah, venus remercier les citoyens après l’élection du président Alpha Condé à la tête de la 4ème République.

La visite a démarré par le district de Koumbaya, puis Tanene, Bagueya et la sous-préfecture de Bangouya.

Partout, la délégation a été chaleureusement accueillie. Les populations ont mis l’occasion à profit pour égrener quelques problèmes de leur localité.

Dans l’ensemble ils ont touché du doigt les impacts négatifs mais positifs du barrage Souapiti : « Nous sommes contents de la visite, ils ont vu les réalités sur le terrain. Nous sommes sur le lit du marigot Maignekouré qui a été grossi par les eaux du barrage.

Ce qui est important, ils ont d’abord remercié les populations suite à la victoire du président Alpha Condé, une marque de connaissance à l’endroit de la population avant d’être à l’écoute de nos problèmes.

L’homme est insatiable c’est pourquoi nous voudrions toujours l’amélioration de nos conditions de vie. Sinon, avec ce barrage ça sera un ouf de soulagement pour tous les guinéens. On a reçu 3 pirogues cela est insuffisant, on a expliqué nos problèmes qui sont entre autres, le manque d’eau potable, le manque de terres cultivables… Nous sollicitons aussi l’ouverture des pistes secondaires pour rallier certains districts où il n’y a pas d’eau. Le reprofilage de notre route…», a plaidé Aboubacar Adjib Touré Sous-préfet de Bangouya.

Le ministre conseiller à la présidence chargé de la coopération internationale, Cheick Taliby Sylla, natif de Kindia, dit avoir pris bonne note des préoccupations de ses concitoyens. Il s’est abstenu de faire des promesses:
« Partout où nous sommes passés, il y a eu des sollicitudes mais il y a eu aussi de remerciements pour dire qu’ils sont satisfaits du président de la République, de son œuvre mais il y a toujours des demandes.

Nous avons pris bonne note et nous allons rendre compte à qui de droit. Là où il y a eu des questions très pertinentes, c’est les populations de Baguéyah qui ont été installées où il y a un problème d’eau, un manque de personnel de santé et surtout leurs champs ont été dévastés par la montée des eaux. Mais toutes ces questions seront remontées pour une solution adéquate », a expliqué Dr Cheik Taliby Sylla.