- FAAPA FR - https://www.faapa.info -

Kéouané-Travaux Publics : La route Kankan-Kéouané réhabilitée par le consortium wining Simandou

Kérouané, 18 juin (AGP)-Ouf de soulagement pour les usagers de la route Kankan-Kérouané. Le consortium wining Simandou vient de procéder à la réhabilitation et à l’élargissement de ce tronçon long de 145Km.

C’est le préfet de Kérouané El hadj Sory Sanoh  qui a présidé la cérémonie de remise officielle jeudi 17 juin 2021 en en présence des autorités préfectorales et communales ainsi que les populations bénéficiaires.

Selon M. Mory Condé, directeur préfectoral des TP par intérim et superviseur des travaux, c’est l’entreprise wining consortium international ingénierie   qui a réalisé les travaux de cette route pour un délai de douze mois (juin 2020 à mai 2021) avec un coût total de Vingt et huit millions quatre cents vingt mille dollars ( 28.420.000 U.$) entièrement financés par W.C.S.(Wining consortium Simandou) en collaboration avec le gouvernement guinéen.

La spécificité de cette route a ajouté M.Condé, c’est qu’en plus du  le terrassement, les canaux d’évacuation des eaux de pluie, le curage des caniveaux et la réfection de deux grands ponts ont été réalisés. 

En voyant cette route Kankan-Kérouané  aujourd’hui entièrement refaite, le maire de la commune urbaine de Kérouané, Ibrahima Khalil Touré et le Préfet El hadj Sory Sanoh  ont, au nom de leurs populations, vivement remercié le gouvernement guinéen avec à sa tête le président bâtisseur professeur Alpha Condé et la société minière de Simandou pour ce rêve devenu réalité car, dit-il, l’on se rappelle de la dégradation très poussée de cette route fut l’une des causes des manifestations de rue que la ville de Kérouané a connu il y a juste un an.

Même son de cloche chez les transporteurs qui voient leur souffrance entièrement effacée car au lieu de six à sept heures de route, trois heures vous suffisent  aujourd’hui pour faire les cent 4 ou 5km qui séparent les deux villes.

Toutefois, les populations de Kérouané sollicitent auprès du gouvernement guinéen et son partenaire (WCS) d’achever ces travaux par la réhabilitation de la voirie urbaine dont la dégradation à ce jour est très poussée.