AGP Guinée/sport : ‘’La ligue des académies guinéennes de football risque de rater la première édition du tournoi des académies prévues du 07 au 30 août en Côte d’Ivoire’’ AGP Mamou : Le Projet Covid-19 en Guinée vulgarise les dispositions institutionnelles, législatives, réglementaires nationales et les normes environnementales/sociales de la Banque mondiale AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo Inforpress Xadrez: Célia Rodriguez é candidata a Mestre Feminina da FIDE

2021 SERA L’ANNÉE DE LA RELANCE ÉCONOMIQUE, DÉCRÈTE MACKY SALL


  31 Décembre      32        Economie (15506),

   

Dakar, 31 déc (APS) – L’année 2021 doit consacrer la relance de l’économie sénégalaise fortement secouée par les contrecoups de la crise sanitaire née de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué jeudi soir le président Macky Sall.


Avec un budget de 4.589 milliards de fcfa contre 4.251 milliards en 2020, l’année 2021 devra être une année de relance de l’activité économique, en dépit des aléas liés à la pandémie de Covid-19, a-t-il déclaré lors de son adresse à la nation à l’occasion du nouvel an.


Il a rappelé que c’était l’objectif poursuivi à travers la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré, PAP2a, issu du Conseil présidentiel du 21 septembre, et du nouveau cadre juridique du Partenariat Public Privé.


‘’Le combat pour le développement se gagne d’abord par l’état d’esprit. Plus que jamais, nous devons rester d’attaque et garder le cap sur l’objectif d’émergence à l’horizon 2035, en reprenant avec confiance et détermination notre trajectoire de croissance’’, a appelé de ses vœux le chef de l’Etat.


Il a assuré que la réalisation de cet objectif était à la portée du pays en ce qu’il prend forme dans toutes les actions de gouvernance en cours.


Macky Sall a ainsi cité la réalisation d’infrastructures, la quête de la souveraineté alimentaire, la transformation structurelle de notre économie, la formation de nos ressources humaines, la politique d’équité territoriale et d’inclusion pour l’accès de tous aux services sociaux de base.


’’Voilà le chemin de l’émergence. Et sur la voie de l’émergence, il n’y a ni temps à perdre, ni forces à disperser, ni intelligences à divertir. C’est pourquoi j’ai prescrit au gouvernement de rester dans le temps de l’action, qui signifie fast-track, travail et résultats’’, a-t-il ajouté.


Le président de la République s’est de nouveau engager à poursuivre le dialogue dans le but de rassembler toutes les forces et intelligences, au service du destin national.


’’Il s’agit d’une cause commune car c’est dans l’unité et la stabilité qu’une nation qui aspire à l’émergence trouve la force qui féconde son progrès économique et social’’, a dit Macky Sall.

Dans la même catégorie