APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

34 morts dans des inondations au Ghana


  21 Septembre      86        Environnement/Eaux/Forêts (3099), Société (34508),

   

Accra, 21/09/2018 (MAP) – Au moins 34 personnes ont péri dans des inondations dans le nord du Ghana, provoquées par des pluies torrentielles et des débordements du barrage Bagré, à la frontière avec le Burkina Faso.

« Au total, nous avons 34 morts et deux personnes portées disparues. Plus de 52.000 personnes ont été touchées », a indiqué le chef adjoint de l’Organisation nationale ghanéenne de gestion des catastrophes, Seji Saji.

Les autorités ghanéennes ont recommandé aux habitants des villages situés près du fleuve Nakambé de s’éloigner des rives ou de s’installer provisoirement sur des hauteurs.

Le barrage de Bagré, un des plus importants du Burkina, sur la rive droite du fleuve Nakambé (ex-Volta blanche), a une capacité de retenue de plus d’un milliard de m3 d’eau. Il se situe à 30 km de la frontière du Ghana.

Dans la même catégorie