ANP Niger : Les biens du Bureau National de la Carte Brune CEDEAO déclarés désormais ‘’insaisissables’’ ANP Le Niger va organiser le 1er Juillet 2021 une table ronde pour le financement de sa nouvelle Stratégie de Finance Inclusive ANP Décès de l’ancien Ministre Mohamed Boucha ce jeudi 24 juin 2021 : Les obsèques officielles prévues ce vendredi 25 juin ANP Inauguration à Niamey de la nouvelle ambassade des États Unis construite à plus de 150 milliards de francs CFA ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou préside la 12ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap Sahel Niger APS ONZE NOUVEAUX MEMBRES FONT LEUR ENTRÉE DANS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SODAV APS TOURNOI DE DUBAÏ : UNE DÉFAITE QUI OBLIGE LES LIONS À GAGNER LE DERNIER MATCH, SELON LEUR COACH APS TOURNOI U20 UAFA : MALICK DAFF SALUE LA BONNE ENTAME DE SON ÉQUIPE APS USSEIN : LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL ACADÉMIQUE POUR UNE REPRISE DES COURS DANS LES MEILLEURS DÉLAIS APS CÉRÉMONIE DE RESTITUTION DE L’INVENTAIRE SUR LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL, MARDI

36.227 DEMANDEURS D’EMPLOI RECENSÉS À KAOLACK (GOUVERNEUR)


  26 Mars      13        Emploi (292),

   

Kaolack, 26 mars (APS) – Au total, 36.227 demandes d’emploi sont actuellement recensées dans la région de Kaolack, a indiqué, vendredi, le gouverneur de cette région située au centre du Sénégal, Alioune Badara Mbengue.

L’autorité administrative s’exprimait au sortir d’un Comité régional de développement (CRD) sur l’insertion et l’emploi des jeunes de Kaolack.

’’Dans la région de Kaolack, nous recensons aujourd’hui quelque 36.227 demandes d’emplois. Et, lors de cette réunion, nous avions étudié des opportunités d’offres qui ne manquent pas dans la région de Kaolack’’, a t-il relevé.

’’Nous avons la chance d’avoir une région qui possède quelques industries avec des moyens importants dont des huileries et les Salins du Sine –Saloum’’, a fait observer Alioune Badara Mbengue.

’’Nous avons aussi à Kaolack une dizaine de projets et programmes. Donc les opportunités d’offres ne manquent pas dans la région. Mais, cette offre qui est actuellement à 9.000 et quelques dans la région est inférieure à la demande. Il y a un gap et nous demandons que ce gap soit comblé’’, a-t-il ajouté.

À Kaolack, a-t-il fait savoir, ’’en matière de demande d’emploi, il y a différents canaux parmi lesquels la fonction publique de l’Etat, les projets et programmes, les chambres consulaires et les sociétés privées’’.

Pour le maire de Latmingué, Dr Macoumba Diouf, ’’dans la région de Kaolack, il est nécessaire d’ériger les secteurs agricoles en général et le sous-secteur de l’horticulture en particulier, en première priorité pour une insertion des jeunes’’.

Selon lui, il faut veiller à l’exhaustivité de l’évaluation de la demande et de l’offre d’emplois pour les jeunes afin de fournir au chef de l’Etat une base fiable pour la prise en charge prochaine dans le cadre du programme d’urgence pour la formation, l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes.

Lors de cette rencontre, des critiques, suggestions et contributions ont été enregistrés pour l’amélioration de l’offre d’emplois en faveur de la jeunesse.

’’Tout ce dossier sera transmis aux plus hautes autorités et nous les accompagnerons de l’ensemble des contributions pour améliorer l’insertion et l’offre d’emplois en faveur de la jeunesse de Kaolack’’, a rassuré le gouverneur.

Dans la même catégorie