MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

3ème congrès ordinaire de l’UGEN à Dosso : L’ancien bureau reconduit pour quatre ans


  14 Juin      4        Education (7283),

 

Dosso, 14 Juin (ANP) – Le 3ème congrès ordinaire de l‘Union Générale des Enseignants du Niger (UGEN) s’est tenu le jeudi 13 juin à Dosso sous le thème « L’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants : un défi pour un enseignement de qualité au Niger ».

Cette rencontre a permis aux enseignants de faire le bilan du mandat écoulé, d’examiner les textes du syndicat et de doter l’Union de nouveaux textes adaptés aux exigences du moment. Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture dudit congrès placé sous la présidence du secrétaire général du gouvernorat de Dosso, M. Soumana Karimoune.

A l’occasion, M. Soumana Karimoune a indiqué que ce congrès se tient dans un contexte particulier de l’histoire du Niger intervenu depuis le 26 juillet dans une nouvelle dynamique, celle de la restauration totale de sa souveraineté économique, culturelle et sécuritaire tronquée au profit des intérêts étrangers. Selon lui, les nouvelles autorités sont plus que jamais déterminées à mettre le pays sur le chemin du progrès et du développement comme en témoignent le départ de toutes les troupes étrangères d’occupation et la dénonciation de tous les accords léonins.

Le thème du congrès, a souligné le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, est d’une pertinence certaine et cadre parfaitement avec la vision du Président du CNSP et du Premier Ministre, qui ont déployé d’importants efforts pour assurer d’abord la rentrée scolaire 2023-2024 dans des meilleures conditions, assurer la régularité dans le paiement des salaires et pécules des enseignants, mais aussi et surtout associer les organisations syndicales dans toutes les réformes entreprises pour une éducation de qualité au Niger.

Pour sa part, le secrétaire général du bureau exécutif de l’Union Générale des Enseignants du Niger, M. Yahaya Idi Souleymane, il s’est longuement appesanti sur les différentes tensions dans le monde à savoir la guerre en Ukraine, au Soudan et en RDC pendant que les pays du Sahel, notamment le Burkina Faso, le Mali et le Niger, se battent contre le terrorisme et le crime organisé.

Le secrétaire général de l’UGEN a saisi l’occasion pour rendre hommage aux forces de défense et de sécurité qui se battent pour assurer la sécurité des personnes et leurs biens.

Abordant le thème du congrès, M. Yahaya Idi Souleymane a indiqué qu’il permettra de dégager des pistes de sortie vers la revalorisation de profession enseignante, gage d’un système éducatif performant. Il a surtout fondé l’espoir qu’au sortir de ce congrès, l’UGEN restera plus que jamais engagée et déterminée aux côtés des autres forces menant le même combat pour une école de qualité, dépourvue de ses tares actuelles.

Abondant dans le même sens, le secrétaire général adjoint de la Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSL-Niger, dont l’UGEN est affiliée), M. Zakari Hakiboune a évoqué les sacrifices consentis par les travailleurs pendant ces dix derniers mois au vu de la situation de résilience du pays.

M. Zakari Hakiboune a espéré que des fortes recommandations et résolutions qui tiennent compte des préoccupations des militants de l’UGEN soient prises en compte.

Auparavant, le secrétaire général de la coordination UGEN Dosso, les représentants de la FSES ETP et de la Dynamique des syndicats de l’éducation ont tour à tour pris la parole pour souhaiter plein succès aux travaux de ce congrès.

A l’issue d’une journée de travaux, les congressistes ont renouvelé leur confiance à l’ancien bureau pour un nouveau mandat de quatre ans.

Les participants au 3ème congrès de l’UGEN ont recommandé le recrutement de tous les enseignants contractuels à la fonction publique afin de mettre fin à la contractualisation et garantir au système un enseignement de qualité.

Ils recommandent également au BEN-UGEN de tout mettre en œuvre afin de doter ladite structure d’un siège national.

En clôturant les travaux, le secrétaire général adjoint de la CGSL M. Zakari Hakiboune a indiqué que l’harmonie qui a prévalu pendant le déroulement de ce congrès prouve le sens de responsabilité des militants de l’UGEN. Il s’est réjoui de ce climat

Dans la même catégorie