AIP Des éleveurs de San Pedro renforcent leurs capacités AGP Gabon : L’UDERE s’implante au village ‘’la Sango’’ GNA Medical Centre dedicates October for free breast screening GNA All our schools are accredited – ASICS ANP Zinder accueille, cette année, la célébration de la 42è Journée Mondiale de l’Alimentation APS L’ONG APRIECA RÉALISE UN COMPLEXE SCOLAIRE À KEUR MASSAR (RESPONSABLE) APS KAOLACK : LES FIDÈLES D’AUTRES PAYS À L’ASSAUT DE MÉDINA BAYE GNA Tema Community-2 Market women coached on proper handwashing AIP Distribution de kits scolaires au groupe scolaire Lokaha 2 de Sinématiali ANP Le Niger suspend les activités minières et de carrière dans la zone de Tamou (Zone des trois Frontières)

3ème édition de l’Africa IT Expo en octobre prochain à Rabat (organisateurs)


  6 Juillet      65        Innovation (71),

   

Casablanca, 06/07/2018 (MAP) – La 3ème édition de l’Africa IT Expo (AITEX), rendez-vous annuel dédié à l’accompagnement efficace et durable des écosystèmes d’innovation en Afrique, se tiendra les 4 et 5 octobre prochains à Rabat, ont indiqué, vendredi, les organisateurs.

Initiée par la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), sous le thème « Quel digital pour l’Afrique du futur », l’AITEX 2018 proposera un programme de conférences inspirantes, des échanges, des explorations pratiques et une analyse prospective visant à mobiliser toutes les parties prenantes, a-t-on ajouté de mêmes sources.

L’innovation sera au cœur de tous les débats lors de ce business forum international, qui ambitionne d’accueillir des professionnels et des acteurs issus du continent et d’ailleurs.

Cette rencontre, placée sous l’égide du ministère e ministère de l’industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’économie Numérique, rassemblera des participants de 15 pays, avec comme principale mission « d’accompagner la dynamique entrepreneuriale sur le continent, à travers un cadre idoine de rencontres entre donneurs d’ordre et startups », a-t-on souligné dans un communiqué.

« Le partage d’expériences s’avère indispensable pour accompagner cette transition de la révolution numérique en marche et proposer de nouvelles solutions adaptées au continent, à ses ressources, ses spécificités, ses contraintes et ses objectifs de développement », a-t-on encore estimé.

Dans la même catégorie