MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua

SENEGAL-AFRIQUE-HUMANITAIRE-PLAIDOYER / Sahel : près de 33 millions de personnes ont besoin d’une aide vitale et de services de protection (OCHA)


  6 Juin      8        Société (45960),

 

Dakar, 6 juin (APS) – Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a indiqué que près de 33 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire vitale et de services de protection au Sahel.

‘’La vie de 32,8 millions de personnes à travers le Sahel est affectée par un ensemble complexe et interconnecté de crises, exacerbées par l’instabilité, la détérioration de la situation sécuritaire et les effets du changement climatique, les laissant dans le besoin d’une assistance humanitaire et de services de protection’’, peut-on lire dans un communiqué parvenu jeudi à l’APS.

La même source précise que ce diagnostic est consigné dans un document d’OCHA intitulé ‘’Aperçu des besoins humanitaires et fonds requis pour le Sahel en 2024’’, qui met en lumière ‘’la nature des crises humanitaires auxquelles la région est confrontée, ce que cela signifie pour les habitants de la région, et comment les humanitaires répondent à ces crises’’.

Elle ajoute que la violence et les conflits croissants, à travers le Sahel, menacent les vies et les moyens de subsistance, forçant les familles à fuir leurs maisons et empêchant l’accès aux services sociaux de base.

‘’2,2 millions d’enfants sont privés de leur droit à l’éducation en raison de la fermeture des écoles, et 1 263 centres de santé sont fermés. La région accueille deux millions de réfugiés et demandeurs d’asile et 5,6 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, dont beaucoup ont subi des déplacements multiples’’, souligne le texte.

OCHA note également que les effets croissants du changement climatique multiplient les vulnérabilités, ajoutant qu’au cours de la saison de soudure de juin à août 2024, 16,7 millions de personnes auront du mal à se nourrir, ajoutant que la crise au Sahel a des répercussions au-delà de la région.

‘’Les pays côtiers du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo accueillent 123 116 réfugiés et demandeurs d’asile, tandis que la Mauritanie en accueille 128 100’’, fait-t-il remarquer.

Pour garantir que les plans de réponse humanitaire de la région puissent être pleinement mis en œuvre, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies exhorte la communauté internationale à ‘’donner généreusement’’.

‘’Les partenaires humanitaires ont besoin de 4,7 milliards de dollars américains en 2024 pour répondre aux besoins urgents de 20,9 millions de personnes au Burkina Faso, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, au Tchad, au Mali, au Niger et dans les États d’Adamawa, de Borno et de Yobe au Nigeria’’, lance-t-il.

Dans la même catégorie