GNA UK rallies support for Ghana’s participation in COP26 GNA President commissions Accra Compost and Recycling Plant (ACARP) ACI Congo : Vers la probation et la vente des pesticides dans le pays ACI Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence ACI Congo : Les femmes édifiées sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité APS LA SOCIÉTÉ CIVILE INVITÉE À VEILLER AU RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LOCALES APS UNE COUPE DU MONDE TOUS LES DEUX ANS, LA QUESTION TRANCHÉE LE 20 DÉCEMBRE (FIFA) APS LE FILM « LINGUI, LES LIENS SACRÉS », UN APPEL À L’UNION DES FEMMES APS LA BRÈCHE DE SAINT-LOUIS S’EST STABILISÉE AUTOUR DE TASSINÈRE (SPÉCIALISTE) APS L’AMBASSADEUR D’ITALIE SALUE L’ »ESPRIT ENTREPRENEURIAL » DES SÉNÉGALAIS VIVANT DANS SON PAYS

A MATAM, LE DRDR ÉVOQUE UNE BONNE PLUVIOMÉTRIE


  21 Septembre      25        Agriculture (2365),

   

Dakar, 21 sept (APS) – La situation pluviométrique est normale dans la plus grande partie de la région de Matam (nord), a indiqué, mardi, à l’APS, Abdoulaye Camara, Directeur régional du développement rural (DRDR).

« Pour la pluviométrie, les prévisions avaient fait état d’un hivernage normal à déficitaire. Globalement, nous sommessommes dans une situation normale dans la plus grande partie de la région de Matam après la dernière situation faite par le service de la météorologie », a-t-il dit lors d’un entretien avec l’APS.

Le DRDR a signalé l’existence d’une poche dans le Daandé Maayo, autour de Nguidjilone, où la situation est excédentaire avec des pluviométries qui font à peu près 120% par rapport à la normale (1990-2021).

Il a fait part toutefois d’une autre poche autour de la commune de Ranérou avec un prolongement dans la partie Ferlo du département de Kanel qui est déficitaire ou les pluies se situent autour de 80 % de la normale.

« Nous avons eu entre fin aout début septembre une pause pluviométrique assez longue de 15 jours qui a créé quelques soucis sur certaines cultures mais avec les dernières pluies enregistrées on a une bonne reprise de ces cultures », a-t-il rappelé.

Les plus fortes pluviométries au niveau de la région ont été enregistrées à Matam avec 475 mm à Hamady Hounaré avec 464 mm et à Lougué Thioly avec 362,5 mm, a fait savoir Abdoulaye Camara.

Si la pluie continue, il dit espérer « une forte production », tout en précisant que la pluviométrie a beaucoup moins d’impact sur les cultures irriguées.

Concernant ces cultures, le DRDR a annoncé que plus de 3000 hectares ont été mis en culture soit en semi direct soit par repiquage avec 1750 hectares dans le département de Kanel et 2780 hectares dans le département de Matam.

Dans la même catégorie