MAP CAN de futsal (1ère journée/Groupe B): l’Egypte surclasse la Libye (4-0) MAP Mali: l’organisation des élections est conditionnée par la stabilisation du pays (Premier ministre) MAP Éthiopie: Plus de 21 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en 2024 (ONU) MAP Côte d’Ivoire: une épidémie de peste porcine déclarée dans le centre-ouest du pays MAP Vienne: Le Maroc à l’affiche de la 22ème édition du Festival « Salam Music & Arts » MAP La Côte d’Ivoire prend des mesures pour sanctionner les atteintes à l’environnement MAP L’oléoduc reliant Angola et la Zambie sera construit au 2ème trimestre (ambassadeur) MAP Maroc : retour à l’heure GMT+1 à partir du dimanche 14 avril à 02h00 AGP Guinée: Incendie dans un entrepôt de l’EDG à Hamdanlaye ACI Congo/Turquie: Vers la signature d’un accord entre les bibliothèques nationales des deux pays

Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger


  24 Février      13        Politique (25277),

 

Abuja, 24/02/2024 (MAP) – Les chefs d’Etat des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont décidé de lever une partie des sanctions contre le Niger, a annoncé le président de la Commission de l’organisation régionale, Omar Alieu Touray, samedi à Abuja.

La CEDEAO « a décidé de lever avec effet immédiat » certaines des sanctions imposées au Niger, a déclaré M. Alieu Touray à l’issue du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO.

Les frontières et l’espace aérien seront notamment rouverts, a-t-il précisé.

Les chefs d’Etat des pays membres de la CEDEAO se sont réunis, samedi à Abuja, pour évoquer notamment la situation au Niger, ainsi que dans la région.

« Nous sommes réunis ici pour examiner les développements urgents dans notre sous-région concernant la paix et la sécurité ainsi que les situations politiques dans les Républiques du Niger, du Burkina Faso, de la Guinée et du Mali », a déclaré, lors de la cérémonie d’ouverture, le président nigérian Bola Ahmed Tinubu qui assure la présidence de la CEDEAO, poursuivant que « nous devons aborder ces questions avec un sentiment d’unité et d’engagement pour le bien-être de nos populations ».

Le Niger, le Mali et le Burkina Faso avaient annoncé fin janvier leur retrait de l’organisation ouest-africaine.

Cette annonce a suscité l’inquiétude de centaines de milliers de ressortissants de ces pays, particuliers ou commerçants.

La CEDEAO garantit en effet aux citoyens des 15 pays membres de pouvoir voyager sans visa et de s’établir dans les pays membres pour y travailler ou y résider.

La dernière réunion des membres de la CEDEAO remonte au 9 février lorsqu’ils avaient appelé à la « réconciliation » avec les autorités du Niger, du Mali et du Burkina Faso.

Dans la même catégorie