ACI Congo : Plaidoyer pour la réduction échelonnée des importations des produits carnés ACI Congo : Le gouvernement invité à accélérer la validation de la Feuille de route Le ministère de la Salubrité lance la 48e édition de l’opération grand ménage AIP Le conseil municipal adopte le budget 2022 de plus d’un milliard de FCFA de la commune d’Adiaké AIP Lancement de l’évaluation des instituts et centres de recherche de l’enseignement supérieur AIP Plusieurs élèves sensibilisés sur les dangers de l’hypertension artérielle à Abidjan AIB Burkina : le ministre Tamboura invite ses compatriotes à ne pas tomber dans le piège des terroristes (Actualisée) AIB Burkina : La corruption a baissé après l’insurrection mais est remontée faute de sanction (Marius Ibriga) APS DES BILLES EN CRISTAL À LA PLACE DES BULLETINS ET ENVELOPPES DE VOTE, UNE ORIGINALITÉ DU SYSTÈME ÉLECTORAL GAMBIEN AIB Blocus du convoi militaire français: Ousseni Tamboura planche pour une relecture des accords entre le Burkina et la France (Actualisée)

ADAMA GAYE PLACÉ SOUS MANDAT DE DÉPÔT


  31 Juillet      79        Société (37079),

   

Dakar, 31 juil (APS) – Le journaliste-consultant, Adama Gaye, a été inculpé et placé, ce mercredi, sous mandat de dépôt par le Doyen des juges, pour ‘’offense au chef de l’Etat’’ et ’’atteinte à la sûreté intérieure’’, rapporte la Radio Futurs médias (RFM).

Interpellé lundi pour « écrits contraires aux bonnes moeurs » et « offense au chef de l’Etat », a été entendu ce mercredi par le doyen des juges.

Adama Gaye avait été arrêté lundi par la Division des investigations criminelles (DIC) sur ordre du procureur de la République, avant d’être placé en garde à vue après son audition.

Il a ensuite fait l’objet d’un retour de parquet mardi et a passé sa deuxième nuit en prison.

Le ministre de la Justice dit assumer « totalement » sa responsabilité dans cette affaire, ajoutant que la justice « n’autorisera plus quiconque, quel que soit son statut, de fouler aux pieds, par ses paroles ou ses actes, les fondamentaux de la République ».

Adama Gaye est notamment poursuivi pour des « posts » publiés sur sa page Facebook, des commentaires jugés offensants pour le président de la République ou sa famille.

Dans la même catégorie