MAP Gabon: Dix morts dans un accident de la circulation ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP MAP La femme, acteur dans le futur du continent africain, thème d’une rencontre mercredi prochain à Fès MAP RDC: Début du retrait de la mission de l’ONU dans le Sud-Kivu MAP Tunisie : une association dénonce la multiplication des procès contres les activistes en 2023 MAP Plus de 1000 cas de choléra signalés au Zimbabwe en une semaine (ministre) AGP Guinée: Biographie du nouveau premier ministre AmadouOuryBah AGP GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT MAP L’Assemblée de l’ONU-Environnement est aussi universelle que les valeurs qu’elle défend (Leila Benali) MAP Congo : démarrage de la production du gaz naturel liquéfié

Afreximbank appelle à privilégier les sociétés de commerce d’exportation pour stimuler la participation des PME africaines au commerce mondial


  26 Septembre      27        Economie (20560),

 

Abidjan, 26 sept 2023 (AIP) – La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) invite les pays africains à privilégier le développement des sociétés de commerce d’exportation (ETC) publiques et privées afin de permettre aux petites et moyennes entreprises (PME) du continent de participer efficacement au commerce mondial.

Dans un discours prononcé à l’occasion de l’Exposition internationale africaine , qui s’est ouverte dimanche 24 septembre 2023 en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, Kanayo Awani, Vice-présidente exécutive d’Afreximbank, en charge de la Banque du commerce intra-africain a déclaré que les PME participant directement au commerce mondial étaient confrontées à une concurrence féroce de la part des multinationales et des grandes entreprises, ce qui rendait leurs chances de réussite ou de survie marginales, voire inexistantes.

Au nom du président de la Banque, Professeur Benedict Oramah, Mme Awani a indiqué que l’Asie a relevé ce défi en créant des ETC qui servaient de canaux d’accès aux marchés mondiaux pour les PME, expliquant que les ETC agissent comme des agrégateurs et créent un volume d’échanges considérable qui attire une plus grande valeur et résiste à la concurrence.

Elle a déclaré que la faible participation des PME africaines aux chaînes de valeur mondiales reflète l’échec des politiques institutionnelles et a appelé à la mise en place de systèmes solides d’appui aux politiques qui permettraient de développer les capacités, d’assurer les premières protections contre la concurrence déloyale et d’améliorer l’accès aux marchés régionaux ainsi que l’accès au financement.

« Ces mesures sont particulièrement urgentes au moment où l’Afrique commence à mettre en œuvre l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) », a déclaré Mme Awani, citée dans un communiqué transmis à l’AIP par APO Group.

Elle a souligné qu’au fil des ans, les PME ont été au centre des initiatives continentales d’Afreximbank par le biais de sa stratégie de développement des exportations axée sur les PME, avec des instruments de financement uniques pour lever les contraintes de financement auxquelles sont confrontées les PME africaines, y compris les produits tels que l’affacturage, le financement de la chaîne d’approvisionnement et le financement intermédié.

Mme Awani a déclaré qu’Afreximbank est la principale promotrice de l’affacturage en Afrique et a souligné que la loi sur l’affacturage que la Banque a parrainée a été adoptée en République du Congo, au Burkina Faso, au Niger, au Togo, au Mali et en Côte d’Ivoire. Elle a ajouté que cette loi est en cours d’examen par les institutions de réglementation de plusieurs autres pays africains.

La Banque facilite également l’accès des PME africaines au marché par le biais du Guichet unique en Afrique dénommé Africa Trade Gateway, un écosystème numérique qui comprend des actifs conçus pour lever les barrières non tarifaires, tels que la plateforme de diligence raisonnable MANSA qui recueille les informations KYC des PME et des entreprises et qui a déjà accueilli plus de 11 000 entités, a-t-elle déclaré.

La Banque africaine d’Import-Export est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain.

Dans la même catégorie