APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Afreximbank signe un protocole d’accord pour le financement d’un nouveau terminal au port de Douala


  21 Juin      20        Coopération (2477), Economie (21786),

 

Abidjan, 20 juin 2024 (AIP) – La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a signé un protocole d’accord avec APD-Cameroun pour le financement de la construction et de l’exploitation d’un nouveau terminal portuaire à Douala, dont le coût est estimé à 210 millions d’Euros.

Selon le protocole d’accord, la facilité proposée sera attribuée en deux tranches en Euro et en Francs centrafricains (XAF) d’un montant maximum de 147 millions d’euros, avec une participation proposée d’Afreximbank de 80 millions d’Euros, rapporte APO Group, jeudi 20 juin 2024.

Le nouveau terminal sera une extension du port existant de Douala et comprendra deux postes d’amarrage qui porteront les numéros 53 et 54.

S’adressant aux invités lors de la cérémonie de signature, qui s’est déroulée dans le cadre des Assemblées annuelles d’Afreximbank (AAM2024), Helen Brume, directrice des projets et des financements basés sur les actifs a déclaré que la facilité devrait contribuer à combler le « déficit important de financement des infrastructures » qui subsiste sur le continent africain.

« En signant ce protocole d’accord, nous nous engageons à aider nos pays à combler ce gap. Nous saluons l’initiative d’APD-Cameroun qui, par son engagement dans ce projet, contribue à promouvoir un mécanisme de financement innovant par le biais d’un partenariat public-privé, réduisant ainsi le fardeau financier de ces investissements stratégiques pour le gouvernement camerounais », a déclaré Mme Brume.

Elle a souligné que le port de Douala était une porte d’entrée régionale essentielle pour les pays d’Afrique centrale et qu’il jouait un rôle stratégique dans l’intégration régionale en servant de port naturel pour des pays enclavés comme le Tchad et la République centrafricaine.

Marc Tabhcy, fondateur et président d’APD Cameroun, qui a signé au nom de son organisation, a fait remarquer que les ressources engagées permettront de développer cette infrastructure essentielle, contribuant de manière significative à la croissance de l’économie, créant des possibilités d’emploi et encourageant le commerce interafricain. Le nouveau terminal spécialisé devrait contribuer à renforcer la position du Cameroun en tant que puissance économique de premier plan dans la région de l’Afrique centrale.

Les Assemblées annuelles d’Afreximbank 2024, qui se sont tenues en même temps que le troisième Forum Afrique-Caraïbes sur le commerce et l’investissement (ACTIF2024), ont pris fin le 15 juin à Nassau, aux Bahamas.

Dans la même catégorie