MAP CAN-2025: le choix du Maroc, un soutien explicite à la candidature conjointe pour l’organisation du Mondial 2030 (Youssef Chippo) ANP Le Secrétaire général de la présidence du CNSP participe à la 67e Conférence Générale de AIEA en Autriche Inforpress Programa de segurança humana beneficia 500 pessoas na superação da covid-19 em Cabo Verde- Coordenadora Inforpress Santo Antão/Turismo: Banco Mundial financia a recuperação de quatro trilhas turísticas no município do Porto Novo Inforpress Música: Fadista Cuca Roseta realiza digressão inédita por todas as ilhas de Cabo Verde Inforpress Dia Mundial do Turismo: CMRGS promove feira para divulgar oferta da Cidade Velha-Património Mundial Inforpress Andebol: CAN’2024: Selecção vai estagiar em Outubro em Portugal MAP SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside une veillée religieuse en commémoration de l’Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif MAP La CAN-2025 au Maroc, une  »magnifique nouvelle » pour les amis du royaume et du sport (Jack Lang) APS SENEGAL-RELIGION-REPORTAGE / Médina Baye : l’effervescence monte à quelques heures de la célébration

Africa CEO Forum: Le Premier ministre favorable pour l’intégration des futurs champions nationaux dans les chaînes de valeurs mondiales


  5 Juin      49        Economie (19304),

 

Abidjan, 05 juin 2023 (AIP) – Le Premier ministre, Patrick Achi s’est dit favorable pour l’intégration des futurs champions nationaux dans les chaînes de valeurs mondiales par des mécanismes novateurs, en facilitant leur accès au savoir, aux financements et aux marchés, lors de l’ouverture du sommet de l’Africa Forum, lundi 05 juin 2023 à Abidjan, en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

 » impliquer notre secteur privé et nos champions nationaux dans la transformation structurelle de nos économies, c’est possible. », a-t-il fait savoir, lors de ce rendez-vous annuel du secteur privé dont le thème est « « Réussir malgré les crises – De 300 à 3000 : comment accélérer l’émergence de la prochaine génération de champions africains ».

Selon le Premier ministre, Au-delà des crises et mutations, l’Afrique fait face à un autre défi de taille, à savoir l’extrême jeunesse de sa population. « Et, cela peut être notre plus gros actif si nous y investissons, mais aussi notre plus gros passif, dans un monde où les opportunités et les menaces de tout genre existent », a-t-il prévenu.

En effet, selon les tendances actuelles, la population africaine doublera pour atteindre 2.8 milliards en 2050, avec plus de deux tiers ayant moins de 35 ans. « Nous n’avons guère de choix que de tout mettre en œuvre pour répondre à leurs besoins croissants en éducation, santé, logements, infrastructures, et surtout emplois, si nous tenons à les rendre les plus productifs possible, tout en évitant la fuite des cerveaux ».

Patrick Achi a souligné que le président Ouattara a compris tous ces enjeux en déclarant l’année 2023 « Année de la jeunesse » et mis en place un plan triennal de 1.100 milliards de FCFA, unique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire par son ampleur et son volontarisme.

« Enfin, ayant perçu très tôt l’enjeu majeur des champions nationaux, le chef de l’Etat a mis en chantier le projet guichet unique des entreprises ainsi que celui des Pépites nationales, entièrement alignées sur le thème du Forum », a-t-il fait savoir.

L’Africa CEO Forum qui s’achèvera mardi 06 juin se penchera sur de nombreuses thématiques clés comme la conduite d’une transition énergétique adaptée au continent, l’impact local des mines ou de l’agro-industrie, le développement de voix africaines sur les grands sujets globaux, l’adaptation des entreprises à la crise inflationniste.

Plus de 1800 chefs d’entreprise et de gouvernements sont présents pour engager une réflexion de fond sur deux défis majeurs pour le continent si ce dernier veut conquérir sa souveraineté économique dans ce contexte de crise et de compétition globale accélérée.

Fondé en 2012, ce sommet est une plateforme de référence des dirigeants des plus grandes entreprises africaines et internationales, des investisseurs internationaux, des responsables de multinationales, des chefs d’État, des ministres et des représentants des principales institutions financières actives sur le continent, indique-t-on.

Dans la même catégorie