MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

Africa santé expo 2022 : Le gouvernement attend des pistes de réflexions pour améliorer davantage la santé et le bien-être des populations


  3 Décembre      12        Santé (14142),

   

Abidjan, 03 déc 2022 (AIP)- Le gouvernement attend de nouvelles pistes de réflexions pour améliorer davantage la santé et le bien-être des populations, a affirmé le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre N’gou Dimba, lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la troisième édition du salon « Africa santé expo » vendredi 02 décembre 2022 à Abidjan.

Exprimant sa gratitude aux pays invités, M. Dimba a indiqué que la coopération sud-sud est un levier sur lequel l’Etat ivoirien compte s’appuyer pour réaliser de nombreux objectifs dans le domaine de la santé.

« C’est le lieu pour moi d’indiquer la place stratégique de ce type d’évènement dans le développement du secteur de la santé, car en plus du partage d’expériences, il permet des contacts pour une meilleure coopération », a-t-il ajouté.

Pierre Dimba a lancé un vibrant appel aux exposants, aux hommes d’affaires du secteur de la santé, à l’effet de les inviter à profiter de ce cette exposition pour nouer des contacts, tisser des liens solides et conclure dans les prochains jours ou les prochains mois des relations commerciales fructueuses.

Le commissaire général du salon, Lynda Kaboré, a présenté les acquis des éditions précédentes, notamment la valorisation et la mise en lumière de la médecine traditionnelle qui contribuent fortement à la santé des nombreux africains.

Pour l’édition 2022, un accent sera mis sur la santé de la mère et de l’enfant parce qu’il est « anormal qu’une femme meurt en donnant la vie et qu’un enfant n’atteigne pas cinq ans », a-t-elle déclaré.

Des thématiques sur le traitement du paludisme, la nutrition et la néphrologie, la gestion des produits sanguins, la résistance aux traitements antimicrobiens ont été débattus autour du thème principal « Santé, Beauté, Bien-être : des solutions nouvelles adaptées à l’Afrique », a rappelé l’un des présidents du comité scientifique, Aboubakar Sidick Bakayoko, président de l’Ordre des médecins.

Les échangent se poursuivront avec des ateliers thématiques sur le financement du secteur de la santé, la formation managériale et la réforme hospitalière avec à la clé, des recommandations et propositions fortes qui seront transmises aux autorités, a annoncé M. Bakayoko.

Dans la même catégorie