AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Afrique du Sud: la crise de l’insécurité alimentaire continue de s’aggraver (Agence)


  27 Mai      3        Monde (2190),

 

Johannesburg, 27/05/2024 -(MAP)- De nombreux sud-africains continuent de porter le fardeau de l’insécurité alimentaire, une crise qui ne cesse de s’aggraver chaque année dans ce pays d’Afrique australe, a mis en garde lundi l’Agence gouvernementale des statistiques «Sats SA».

«En 2023, 15 % de la population du pays (9,34 millions) a souffert de la faim, tandis que plus d’un quart des ménages ont connu un accès à la nourriture d’une complexité inquiétante», a déclaré l’Agence dans une enquête examinant divers aspects des conditions de vie des ménages sud-africains, notamment l’accès aux services de base, à l’éducation, à la santé, à l’emploi et à la nourriture.

Les données de l’enquête révèlent ainsi que le nombre de personnes affectées par la faim a augmenté de 11,1 % en 2019 à 15 % en 2023, reflétant une détérioration de l’accès à la nourriture dans le pays.

De même, l’Agence a fait savoir qu’en 2010, 23,6 % des ménages étaient confrontés à des restrictions d’accès à la nourriture, un chiffre qui est tombé à 17,8 % en 2019, avant de remonter à 23,1 % en 2023.

«Le problème de manque d’accès à la nourriture est plus intense dans les provinces du Cap Nord (37,7 %), du Nord-Ouest (32,6 %) et de Mpumalanga (30 %) », a-t-on précisé.

Le rapport signale également que les grandes métropoles du pays, y compris Johannesburg, Pretoria, Durban et le Cap, ont enregistré une moyenne de 20 % de ménages ayant un accès insuffisant à la nourriture.

Selon une étude publiée par la société de conseil «World Data Lab», l’insécurité alimentaire continue de sévir en Afrique du Sud et devrait toucher 49 % de la population d’ici 2025.

L’ONG sud-africaine «Operation Hunger» a également souligné que les fardeaux de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition menacent pas moins de 20 millions de Sud-africains en raison de l’instabilité des systèmes alimentaires dans le pays.

«Sept millions de Sud-africains souffrent de faim chronique», a déclaré dans une tribune le PDG par intérim de l’organisation, Sandy Bukula.

Dans la même catégorie