ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Afrique du Sud : Sept ans de prison pour des gardes forestiers accusés de braconnage (autorités)


  8 Décembre      31        Environnement/Eaux/Forêts (6649), justice (236),

 

Johannesburg, 08/12/2022 -(MAP)- D’anciens gardes forestiers ont été condamnés par le tribunal régional de Skukuza, dans le nord-est de l’Afrique du Sud, à sept ans de prison pour avoir commis plusieurs infractions liées au braconnage, a indiqué jeudi l’Autorité nationale des poursuites (NPA).

«Ces faits remontent à 2019 lorsque les autorités régionales ont reçu des informations sur des braconniers sur le point d’entrer dans le parc national Kruger avec l’aide des gardes forestiers de la région de Skukuza», a déclaré la porte-parole de la NPA, Monica Nyuswa.

Elle a précisé que les mis en cause, âgés de 31 et 38 ans, ont été arrêtés en possession d’un fusil de chasse, de munitions, d’un silencieux et de trois couteaux de chasse.

«Ils ont été condamnés chacun à 14 ans de prison cumulative, mais le tribunal a ordonné que certaines des peines soient exécutées simultanément, de sorte que la peine effective est de sept ans d’emprisonnement chacun», a expliqué Mme. Nyuswa.

L’Afrique du Sud, qui abrite près de 80% des rhinocéros de la planète, est frappée de plein fouet par les réseaux de braconnages qui continuent de décimer cette espèce en voie d’extinction.

En novembre dernier, un braconnier de rhinocéros a été condamné à 17 ans de prison par le même tribunal, situé dans la province de Mpumalanga. Le mis en cause, âgé de 40 ans, a été reconnu coupable de plusieurs infractions, notamment l’intrusion, la possession d’une arme à feu et de munitions, le meurtre d’un rhinocéros, la possession d’une hache et le complot en vue de commettre une infraction.

Selon les chiffres officiels, plus de 450 rhinocéros ont été tués par des braconniers en 2021 et 394 rhinocéros en 2020.

La ministre sud-africaine des Forêts, de la Pêche et de l’Environnement, Barbara Creecy, a révélé récemment qu’un total de 259 rhinocéros ont été braconnés pour leurs cornes dans ce pays d’Afrique australe durant le 1er semestre 2022, soit 10 de plus par rapport à la même période de l’année dernière.

Dans la même catégorie