MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Afrique/Climat: Wolf akiana Mfere formule l’implication du fonds d’adaptation pour une information météorologique compréhensible


  5 Juillet      5        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Brazzaville, 5 juillet  (ACI) – Le coordonnateur national du Centre d’étude et de recherche sur les analyses et politiques économiques (Cerape), M. Wolf Ulrich Akiana Mfere a formulé, le 4 juillet à Brazzaville, l’implication du projet Fonds d’adaptation, en vue de mettre l’accent sur l’amélioration et le développement des services climatiques pour permettre aux exploitants agricoles, d’avoir une information météorologique compréhensible et au moment opportun afin de mieux anticiper, se préparer et s’adapter  face au changement du climat.

Il a fait cette formulation dans sa présentation  sur « la perception et adaptation des producteurs agricoles au changement climatique », à l’occasion de la première journée scientifique du Cerape organisée en présentiel et par visioconférence.

Pour le Congo, il a été, également, recommandé, qu’Agri-Congo devrait encourager les exploitants agricoles à adhérer aux organisations des producteurs afin de bénéficier des conseils et formations nécessaires au renforcement de leur capacité de perception et d’adaptation au changement climatique, grâce à un mécanisme de sensibilisation rapprochée.

Le Ministère de l’Agriculture devrait, aussi, octroyer de dons en intrants et surtout doter les exploitants en équipements agricoles dont ils ont besoin afin de les aider à renforcer leurs efforts techniques en matière d’adaptation au changement climatique.

Le Coordonnateur du Cerape a insisté, qu’en plus de leur activité principale, les exploitants agricoles devraient aussi mener des activités secondaires pour leur permettre d’avoir des ressources supplémentaires pour faire face aux chocs climatiques éventuels.

Dans la même catégorie