AIB Les agences publiques de presse burkinabè et ivoirienne sollicitent davantage les appuis de leurs Etats AIB Burkina/Orientation des nouveaux bacheliers : Le ministre Maïga conseille de passer par des structures officielles AIB Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre) AIB Côte d’Ivoire : Le président Ouattara se félicite de sa rencontre avec l’ancien président Gbagbo AGP Siguiri/Faits divers : un jeune meurt par suite d’affrontements entre groupes rivaux à Siguirini AGP AFICCON/ Exercice 2021: Validation de 16 projets d’intercommunalité d’un montant de 1301.099 782.461 pour Conakry ANP Tillabéri : L’UE et le PNUD dotent les services techniques régionaux en matériels d’hygiène et de protection contre la Covid-19 ANP Clôture de la session extraordinaire du parlement : Seini Oumarou se félicite de l’affectation de ressources pour améliorer les effectifs des FDS ANG Política/Governo adopta via bancária como única forma de pagamento de salários nas instituições públicas ANG Marcha de funcionários públicos/”Mais de 700 policias não recebem salários”, diz Júlio Mendonça

ALERTE À UNE COUCHE DENSE DE POUSSIÈRE SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE


  12 Mars      35        Environnement/Eaux/Forêts (3098),

   

Dakar, 11 mars (APS) – Une couche dense de poussière en provenance de la Mauritanie et du Sud de l’Algérie est prévue sur la quasi-totalité du territoire sénégalais du lundi à 18h au jeudi à 12h, indique l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), dans un bulletin spécial.

« La couche de poussière dense sera surtout observée sur la moitié Nord du pays et sur les localités Centre-ouest notamment à Dakar. Sur les localités Centre et Sud, la concentration de la poussière sera moyenne. Les visibilités seront par conséquent réduites sur le pays », signale l’agence.

Dans le bulletin spécial reçu à l’APS, elle souligne que « la réduction de la visibilité, étroitement liée à la densité de la poussière, pourrait affecter les secteurs du transport aérien, maritime et routier ».

Selon elle, il pourrait exister un risque sanitaire « élevé » pour les personnes particulièrement sensibles (jeunes, enfants, asthmatiques et personnes âgées).

« Au vu du degré d’exposition aux concentrations élevées de particules, il est conseillé de ne pas trop s’exposer à l’air ambiant, d’éviter les activités sportives intenses à l’extérieur et aussi d’être très vigilants sur la route », préconise l’ANACIM.

Dans la même catégorie