Côte d’Ivoire : Lutte contre la corruption de la CEDEAO : Un projet de loi adopté Côte d’Ivoire : Au total 42 millions FCFA du gouvernement à 210 femmes du Denguélé pour leur autonomisation AIP : La Côte d’Ivoire va être à l’origine d’une initiative mondiale à la COP 15 (Ministre) Côte d’Ivoire-AIP : Koffi N’guessan vise un enseignement technique et professionnel développé et dynamique RDC : Remise à Lubumbashi des brevets de formation en système LMD à l’université de spécialisation en sciences criminologues RDC – Kasaï Central : l’écrivain Mushikile Beya s’en tient à l’actualité sociale dans ses œuvres Equateur : Congrès national congolais s’apprête d’accueillir le chef de l’Etat à la prochaine conférence des gouverneurs prévue à Mbandaka RDC / Sud-Kivu : lancement officiel du projet d’électrification des 24 villages du territoire de Fizi Equateur : conférence débat en faveur des femmes leaders RDC : La femme doit prendre conscience qu’elle peut faire le jeu politique en 2023, soutient la LINELIT

ALI SALEH DIOP APPELLE À LA MISE EN PLACE D’UNE ALLIANCE NATIONALE POUR L’ÉLEVAGE


  5 Décembre      26        Agriculture (2526),

   

Fatick, 5 dec (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Ali Saleh Diop, a appelé les Sénégalais à se réunir autour d’une alliance nationale, pour le développement du secteur, et permettre ainsi aux acteurs, de mieux tirer profit de ses opportunités.

‘’Nous invitons tous les Sénégalais autour d’une alliance nationale pour l’élevage’’, a-t-il lancé, samedi, lors de la cérémonie officielle de la foire de l’Elevage, dédiée aux races améliorées de moutons.

‘’Au sein de cette alliance, nous aurons le producteur, le transporteur, les différentes filières de l’Elevage, du bétail, de la viande etc…’’, a-t-il ajouté en présence de son collègue, le ministre des Sports et maire de Fatick, Matar Bâ.

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales a rappelé que le secteur regorge plusieurs métiers, des filières et d’opportunités.

’’Donc, a-t-il réitéré, j’appelle les Sénégalais à intégrer ce secteur, à être de vrais entrepreneurs, pour atteindre les objectifs de développement de ce secteur’’.

‘’J’appelle un entrepreneur en élevage celui qui s’investit tous les jours dans ce secteur de janvier à décembre pour son développement, a-t-il précisé devant les acteurs de la filière.

‘’Nous devons avoir dans le secteur de l’élevage un nombre important de ces entrepreneurs, a-t-il souhaité.

Il a souligné que son département reste ’’très ouvert’’ à tous les acteurs intéressés, en individuel ou en association, pour les orienter vers les filières porteuses de l’élevage.

Dans la même catégorie


Article

  23 Janvier     8

Article

  22 Janvier     21

Article

  20 Janvier     7

Article

  20 Janvier     14