AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Amadou Bâ appelle à une synergie pour faire du Hajj 2023 « un grand succès »


  31 Mars      134        Religion (1342),

 

Dakar, 31 mars (APS) – Le Premier ministre Amadou Bâ a exhorté vendredi, à Dakar, les acteurs du pèlerinage à travailler ensemble, en vue de faire du Hajj 2023 « un grand succès », en dépit du délai très serré avant le début de ce rendez-vous annuel.

« L’édition 2023 se déroule dans un contexte particulier, car marquant le retour à la normale après trois années de restrictions dues à la Covid-19 », a d’emblée relevé M. Ba en présidant un conseil interministériel consacré au pèlerinage à La Mecque.

L’atteinte de cet objectif requiert de « travailler la main dans la main pour offrir un service de qualité, notamment en termes de transport, de logement et de soins de qualité », a estimé le chef du gouvernement sénégalais, avant d’ajouter : “Nous devons également nous assurer que les normes de sécurité sont respectées à toutes les étapes du pèlerinage”.

Le conseil interministériel, qui a vu la présence de plusieurs voyagistes privés, est d’ailleurs organisé dans l’objectif de faire du pèlerinage 2023 « un grand succès malgré les délais très serrés ».

« Nous devons travailler ensemble en respectant les normes de qualité et de sécurité les plus élevées conformément à la volonté du chef de l’Etat », a préconisé Amadou Bâ, invitant le ministère des Affaires étrangères à prendre les dispositions nécessaires pour faciliter l’enrôlement des pèlerins.

Il a suggéré d’utiliser tout support approprié pour donner les informations utiles aux candidats, afin qu’ils puisent accomplir leur pèlerinage en toute sécurité et sérénité.

Cette année, le Sénégal s’est vu octroyer un quota de 12 860 pèlerins, dont 11 000 sont réservés aux voyagistes privés. Les 1860 pèlerins restants seront convoyés par la Délégation générale au pèlerinage.

Le ministre des Finances, Moustapha Ba, a recommandé une mise en compétition des banques en vue d’obtenir un taux de conversion fixe du « riyal », la monnaie saoudienne, mais aussi de prendre les mesures nécessaires pour l’exonération des cas sollicités.

Il a été demandé au ministre de l’Intérieur de mettre en place un dispositif spécial pour l’émission de passeports pour les pèlerins et pour assurer leur sécurité au départ comme à l’arrivée.

Le Premier ministre a demandé au ministre de la Santé de prendre les dispositions pour faire libérer les locaux du hangar des pèlerins en relation avec les services de sécurité.

« Il faut aussi élaborer un protocole sanitaire et en assurer la large diffusion, procéder à la désignation des équipes chargées de la visite médicale de même que les localités prévues à cet effet », a instruit Amadou Bâ.

Il a invité le ministre des Transports aériens à prendre les dispositions nécessaires pour la préparation de l’opérationnalisation du terminal des pèlerins de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

Il a aussi appelé la compagnie Air Sénégal à engager des discutions avec la compagnie aérienne saoudienne Flynas, en vue d’identifier les pistes de collaboration possibles.

Dans la même catégorie