MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

ARC33 : Nécessité de renforcer la coopération africaine pour développer une agriculture durable


  20 Avril      9        Economie (21244),

 

Rabat, 19/04/2024 (MAP) – Les panélistes africains participant à la 33ème session de la Conférence régionale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour l’Afrique ont plaidé, vendredi à Rabat, en faveur du renforcement de la coopération africaine dans les domaines de la lutte contre le changement climatique, de la préservation de la biodiversité et du développement d’une agriculture durable.

Selon eux, des actions collectives concrètes sont primordiales pour rendre les systèmes agroalimentaires plus productifs et plus durables sur le plan environnemental, ce qui nécessite des ressources, le partage des connaissances, une coopération internationale et un soutien aux parties prenantes sur le long de la chaîne de valeur agroalimentaire.

Ils ont également relevé les besoins de l’Afrique en matière de politiques plus efficaces et d’investissements accrus dans les biens publics agricoles, d’intensification des solutions numériques pour l’agriculture et de développement de schémas de financement innovants à travers des partenariats public-privé.

La création de systèmes alimentaires résilients implique la mise en place de solutions intrarégionales pour la chaîne de valeur alimentaire, des solutions au niveau des exploitations agricoles et le renforcement des capacités régionales pour gérer les risques agricoles, ont expliqué les panélistes.

Les intervenants ont aussi insisté sur la nécessité d’accélérer l’adoption des partenariats dans ces domaines, notant que le continent africain requiert d’importants investissements de la part des gouvernements, du secteur privé et des donateurs internationaux pour développer des économies résilientes au changement climatique, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et des infrastructures.

La Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique, qui se poursuit jusqu’au 20 avril, a pour thème « Systèmes agroalimentaires résilients et transformation rurale inclusive » et se veut une plateforme régionale stratégique axée sur la sécurité alimentaire et le développement rural en Afrique.

Dans la même catégorie