MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Arrivée à Abidjan de la dernière vague de la première liste des Ivoiriens rapatriés de la Tunisie


  15 Mars      31        Société (45887),

 

Abidjan, 15 mars 2023 (AIP)-Le ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kacou Houaja Léon Adom a accueilli, mardi 14 mars 2023, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, la dernière vague de la première liste des 500 Ivoiriens inscrits pour être rapatriés de la Tunisie.

Cette dernière vague est composée de 145 personnes et sept enfants, soit un total de 152 personnes.

M. Kacou a précisé que cette première opération a enregistré le rapatriement de 725 personnes y compris les enfants en Côte d’Ivoire.

Toutefois, le ministre délégué a relevé que 2.200 autres ivoiriens se sont fait enregistrés auprès des services de l’Ambassade de la Côte d’Ivoire en Tunisie pour être rapatriés. Le gouvernement planchera dans les jours à venir sur leur sort.

Après l’accueil à l’aéroport d’Abidjan, les passagers ont été soumis à une vérification de leurs documents de voyages par les services de la sûreté. Des bus de la SOTRA ont été mobilisés comme pour les autres vagues en vue de transporter les arrivants à l’Institut national de la Jeunesse et des sports (INJS) à Marcory.

Sur place, les dispositions sont prises pour leur permettre de passer trois nuits au maximum en vue de leur prise en charge médicale, psychologique et des tests de la COVID-19. À leur sortie, chaque voyageur bénéficiera de 160 000 FCFA pour entrer en famille en attendant d’être contacté pour bénéficier de l’aide que le gouvernement a annoncé en conseil des ministres, le 1er mars 2023.

Face à la situation que traversent les ivoiriens en Tunisie, le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Amadou Coulibaly, a précisé qu’une plateforme a été mise en place pour les compatriotes qui ne peuvent pas sortir de chez eux, de s’inscrire en mettant leurs coordonnées.

Et les services de l’Ambassade iront les chercher dans les lieux où ils se trouvent pour les mettre sur des sites sécurisés afin de faciliter leur retour en Côte d’Ivoire.

Lors de cette première opération, le gouvernement a mobilisé une enveloppe financière d’un montant d’un milliard de francs CFA pour assurer l’ensemble des opérations.

Dans la même catégorie