APS Ibrahima Amadou Sarr : ‘’Le secteur de l’énergie est à un tournant décisif’’ APS Sidiki Kaba rappelle l’obligation du secret professionnel et du devoir de réserve aux 1135 nouveaux officiers gendarmes APS Souleymane Ndéné Ndiaye :  »J’étais stressé pendant la préparation de ma DPG » ANP Niger : plusieurs terroristes neutralisés à l’est du pays (Armée) ANP Inauguration du Centre communautaire numérique Hotspot dans le 5è Arrondissement communal de Zinder APS Amadou Bâ « a tous les atouts pour réussir sa DPG », selon Souleymane Ndéné Ndiaye APS Oumar Samba Ba : « Nous voulons atteindre la couverture sanitaire universelle dans 10 ans » APS Corruption : plaidoyer pour l’introduction de modules sur l’éthique et la déontologie dans les écoles et universités APS Mamadou Moustapha Ba explique le choix des communes bénéficiaires du PROCASEF AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le DC/BR et CSD Ghana LTD renforcent leur coopération (Communiqué)

Attentat contre des militaires au Burkina Faso: L’ONU déplore une attaque « odieuse »


  28 Septembre      9        Politique (21224),

   

Nations Unies (New York), 28/09/2022 (MAP)- Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déploré l’attaque « odieuse » ayant visé un convoi militaire au Burkina Faso, tout en appelant les autorités burkinabè à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire les assaillants devant la justice.

Au moins onze soldats ont été tués et une cinquantaine de civils portés disparus, lors d’une attaque terroriste à Gaskindé, dans le nord du Burkina Faso, perpétrée lundi contre un convoi de ravitaillement, selon le gouvernement burkinabè.

Dans un communiqué lu par son porte-parole lors de son briefing quotidien mercredi, le chef de l’ONU a appelé toutes les parties à « épargner aux civils les conséquences du conflit ».

Il a également réitéré l’engagement des Nations Unies à continuer à travailler avec le Burkina Faso et les partenaires internationaux en vue de renforcer la protection des civils, relever les défis humanitaires et promouvoir une paix et une prospérité durables dans le respect des droits de l’homme.

Le Burkina Faso, où des militaires ont pris le pouvoir en janvier en promettant de faire de la lutte contre le terrorisme, est confronté comme plusieurs pays voisins à la violence de mouvements armés affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique.

Depuis 2015, les attaques récurrentes y ont fait des milliers de morts et provoqué le déplacement de quelque deux millions de personnes.

Dans la même catégorie