MAP SM le Roi adresse un discours à la Nation à l’occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône (Texte intégral) GNA Sandema Hospital holds staff durbar GNA COVID-19; Group commends Health Minister’s efforts in fighting the pandemic AGP COVID-19: Don’t deny non-masked patients health care-Medical Officer AGP Kindia-Examen du CEE: 12554 candidats dont 5683 filles répartis dans 42 centres AGP Matam-Examen du CEE : 5.835 candidats dont 3122 filles répartis dans 13 centres AGP Gueckédou-Administration : Passation de service entre les sous-préfets sortant et entrant de Koundou Léngo Bèngou AGP Mamou-Education : 14 458 candidats à l’examen de fin d’étude élémentaire  dont 7 012 filles dans la région AGP Boké-Education : 12.620 candidats dont 5.749 filles au compte du CEE AGP Matoto-Education : Lancement des épreuves de l’Examen d’entrée en 7eme année session 2021

Autoroute Abidjan-Ouaga : Le Burkina lancera sa partie des travaux en 2019


  26 Juillet      118        Coopération (1264), Economie (12710),

   

Abidjan, 26/07/2018 (MAP) – Le président du Burkina Faso, Christian Marc Kaboré a annoncé, jeudi à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, que son pays va démarrer à partir de 2019 sa partie de la construction de l’autoroute devant relier Ouagadougou à Abidjan, conformément au projet commun du Traité d’amitié et de coopération (TAC).

« Pour la question de l’autoroute entre Ouagadougou et à Abidjan, alors que la Côte d’Ivoire a fait d’important progrès là-dessus, le Burkina s’attelle à partir de l’année prochaine à démarrer cette autoroute qui va être un projet constructif pour nos deux pays », a déclaré le président Kaboré à son arrivée à Yamoussoukro pour prendre part avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, au 7ème TAC.

Pour le président Burkinabé, la tenue régulière de ce traité tous les ans est synonyme d’une évolution de cette coopération scellée. « Si nous tenons les traités tous les ans, c’est parce qu’il y a des évolutions et nous suivons les progrès réalisés dans le cadre du TAC. Depuis que nous avons repris en main cette coopération entre nos deux pays, beaucoup de choses, beaucoup de conventions ont été signées », s’est-il félicité.

« Les choses se passent bien et je considère que nous continuerons de faire des progrès », a dit, pour sa part, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Au cours de ce TAC, des sujets liés à la coopération entre les deux pays seront abordés, notamment l’énergie et les hydrocarbures, le commerce et le développement des infrastructures routières, la jeunesse et l’emploi, ainsi que la mise en place des fonds en faveur de la jeunesse et à la femme.

Dans la même catégorie