ANP L’UNA et Sputnik organisent une formation sur l’intelligence artificielle et la production vidéo ANP N’gourti : deux citoyens contribuent au FSSP à hauteur de 200.000 FCFA MAP Tanzanie: de fortes pluies ont fait 58 morts depuis début avril AIP La ministre Françoise Remarck encourage les acteurs culturels à saisir les opportunités du MASA AIP MASA 2024: la secrétaire d’Etat rwandaise appelle à l’unité culturelle pour l’avenir des générations africaines AIB Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo annonce du «beau spectacle», dans quelques jours, à l’ouverture de la 21e SNC AIB La commune de Kantchari ravitaillée doublement MAP Conflit au Soudan: L’ONU renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat MAP Tarfaya: La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière MAP Le parti MK de Zuma appelle à la démission de la présidente de la Commission électorale

Baisse du taux de prévalence du VIH/sida en Côte d’Ivoire : résultats encourageants selon un rapport communautaire


  28 Février      24        Santé (15348),

 

Grand-Bassam, 28 février 2024 (AIP) – La tendance du taux de prévalence du VIH/sida en Côte d’Ivoire demeure à la baisse, selon le rapport d’analyse des données des organisations communautaires validé mardi 27 février 2024 à Grand-Bassam par l’ITPC (International Treatment Preparedness Coalition West Africa) en collaboration avec l’ONUSIDA à l’issue de trois jours de travaux.

Ce taux est passé de 2,9% à 1,92%, a annoncé la présidente de la plateforme des réseaux et fédérations de lutte contre le sida, la tuberculose et les autres pandémies, Bintou Sanogo. Ce résultat est le fruit du travail de sensibilisation mené dans tous les milieux.

Elle a également exhorté les jeunes à observer l’abstinence et la fidélité dans le but d’améliorer ce taux.

L’administrateur Vako Nicolas de l’ITPC a rappelé que ces données des organisations communautaires CLM (Community Led Monitoring) ont été collectées de septembre à novembre 2023 et finalisées dans un rapport d’analyse pour une prise en charge efficace des personnes vivant avec le VIH et le sida en Côte d’Ivoire.

Selon Nicolas Vako, il est crucial de donner le leadership aux communautés et d’éviter la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/sida pour réduire le taux de prévalence.

La Côte d’Ivoire est l’un des pays ciblés par une initiative conjointe du Plan d’urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR) et de l’ONUSIDA, lancée en juin 2020 pour capitaliser sur le leadership mondial et national des organisations confessionnelles dans la lutte contre le VIH.

Dans la même catégorie