APS PLUS DE 147 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUÉS AU MINISTÈRE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN 2022 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le COMADE effectue sa rentrée politique AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les Eléphants basketteurs dominent les Guinéens (80-69) APS OMICRON : L’OMS RECOMMANDE L’AMÉLIORATION DE LA SURVEILLANCE SANITAIRE APS AÏSSATA TALL SALL SOUHAITE ’’LA POURSUITE ET L’APPROFONDISSEMENT’’ DE LA COOPÉRATION AVEC LA CHINE APS ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : ’’LA RESTAURATION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE N’AURA PAS D’INCIDENCE MAJEURE SUR LA LFI 2022’’ APS LIGUE 1 : NDIAMBOUR TENUE EN ÉCHEC PAR GORÉE (1-1) APS YOUSSOU NDOUR INVITE LES ETATS AFRICAINS À DAVANTAGE SOUTENIR LEURS AGENCES DE PRESSE PUBLIQUES APS OUVERTURE D’UNE RENCONTRE BILATÉRALE ENTRE LE SÉNÉGAL ET LA CHINE APS DES ARBITRES EN SÉMINAIRE DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS, DÉBUT DÉCEMBRE

Barry en liberté provisoire, après 8 mois de détention


  31 Août      57        Société (36957),

   

Ouagadougou, 29 août 2018 (AIB)-L’ex-ministre de la Sécurité, le colonel Auguste Denise Barry, accusé en décembre  2017 pour «complot et incitation à la commission d’acte contraire à la discipline et au devoir», bénéficie depuis hier mardi, d’une liberté provisoire prononcée par la Chambre de contrôle militaire, a-t-on appris auprès du média d’information en ligne «Burkina 24».

Le colonel Auguste Denise Barry, avait été interpellé le 29 décembre 2017, puis transféré le 4 janvier dernier à la Maison d’arrêt et de correction des armés (MACA).

L’Officier supérieur de l’Armée  est poursuivi pour «complot et incitation à la commission d’acte contraire à la discipline et au devoir».

«Il est ressorti clairement qu’un projet de soulèvement populaire était prévu pour le 30 décembre 2017, avec pour but ultime de contraindre le régime légalement élu du président Roch Marc Christian Kaboré à démissionner», révèle la même source en se référant  aux procès-verbaux de la gendarmerie prononcés par le Procureur militaire.

M. Barry est le directeur exécutif du Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDES). Il a été ministre en charge de la Sécurité pendant la Transition et sous l’ex-régime de Blaise  Compaoré.

Dans la même catégorie