ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Bénin: sept soldats tués par des hommes armés dans un parc national (sources sécuritaires)


  5 Juin      29        Monde (2279),

 

Cotonou, 05/06/2024 (MAP) – Sept soldats ont été tués mardi par des hommes armées non identifiés dans le parc national de la Pendjari, dans le nord du Bénin, a-t-on indiqué mercredi de sources sécuritaires.

Un responsable de l’armée a annoncé à des médias la mort de « sept personnels des forces armées béninoises ». L’information a été confirmée par une autre source sécuritaire, selon des médias.

Les deux sources n’ont pas donné de détails sur les circonstances de l’attaque.

La région frontalière avec le Burkina Faso, où est situé le parc national de la Pendjari, reste l’épicentre des attaques au Bénin.

Les attaques y ont augmenté ces dernières années et sont attribuées par les autorités à des membres du groupe Etat islamique (EI) et d’Al-Qaïda venus des pays voisins où ils prospèrent.

En mai, l’armée béninoise avait annoncé avoir tué huit terroristes dans le nord.

Les autorités béninoises faisaient état en avril 2023 d’une vingtaine d’incursions transfrontalières depuis 2021.

En janvier 2022, le Bénin a déployé près de 3.000 soldats pour sécuriser ses frontières dans le cadre d’une opération baptisée « Mirador » pour faire face à la menace croissante d’attaques.

Dans la même catégorie