MAP Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement désigné président du Burkina Faso ACP Le ministre de l’EPST rassuré de la qualité des soins administrés aux enseignants dans leur mutuelle ACP Le projet de loi sur la presse bientôt examiné en Conseil des ministres ACP Le Premier ministre SamaLukonde inspecte les chantiers des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ACP Pré-COP27 : les ministres des Etats de la CEEAC font bloque en faveur de la biodiversité APS MACKY SALL INSISTE SUR LE RESPECT DU QUANTUM HORAIRE ET LA QUALITÉ DU SYSTÈME ÉDUCATIF APS OUSMANE SYLLA, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DAKAR DEM DIKK APS UN VASTE PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES EN GESTATION APS LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL) AGP Kindia : Les dépouilles de Kèlèti Kéita, son épouse et leur dernier garçon bientôt rapatriés dans leur pays natal la Guinée pour inhumation

Bientôt l’exécution du projet de construction du pont route-rail Brazzaville-Kinshasa


  13 Août      10        Infrastructure (246),

   

Brazzaville, 13 Août (ACI) – Le projet de construction du pont route-rail Brazzaville-Kinshasa est en phase de finalisation et rentrera, sous peu, dans sa phase d’exécution, a annoncé la directrice générale de l’Agence de développement de l’Union africaine (Auda-Nepad), Mme Nardos Bekele-Thomas, le 12 août à Brazzaville.

«C’est une des priorités du programme de PIida. Je pense qu’à ce stade, le dossier évolue. Toutes les études ont été réalisées, y compris celles financières. Nous n’attendons plus que l’investisseur.  Le projet sera examiné lors de la table ronde des investissements qui aura lieu à Dakar, en janvier prochain», a-t-elle dit à l’issue de l’audience que lui a accordée le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso.

Mme Bekele-Thomas a fait savoir que la prochaine table ronde de Dakar sera très déterminante, concernant la mise en œuvre des projets du Nepad restés pendants, du fait de la Covid-19 qui a plongé l’organisation dans l’hibernation.

«Le Nepad a eu des programmes prioritaires, dont la plupart ont été entamés, avec à la clé beaucoup de résultats qui sont à inscrire dans le cadre des progrès de cette organisation pendant des années. Il y avait des progrès, mais aussi des défis. Ce qu’il faut faire, c’est de tirer les leçons pour savoir pourquoi tous les programmes n’ont pas été mis en œuvre», a-t-elle poursuivi.

L’élan du Nepad a été freiné par beaucoup de problèmes d’ordre financier et technique. A cela s’ajoute l’incapacité de ce projet et celle de chaque pays à mettre en œuvre cette politique, a conclu Mme Bekele-Thomas.

Dans la même catégorie