ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

Bilan à mi parcours des groupements d’épargne d’Oumé sur le projet « African Women Fight Poverty


  14 Décembre      20        LeaderShip Feminin (320), Photos (4339),

   

Oumé 14 déc (AIP) – Des groupements d’épargne et de crédit communautaire affiliés à l’Ong « Foyer amélioré » ont fait le bilan à mi parcours de la mise en oeuvre, du projet  » African Women Fight Poverty », financé par le Fonds des Nations unies pour l’enfance ( UNICEF), au foyer polyvalent d’Oumé.

Soixante quinze groupements avec un effectif total de 1263 membres sont implantés dans tout le département d’Oumé, a salué le chef du projet « African Women Fight Poverty » , Kasso Tema Gisele. L’opération a pour but, à terme, de constituer 100 groupements pour environ 2000 membres.  » Le bilan à mi-parcours de ce projet est satisfaisant », a-t-elle dit.

Le superviseur du projet « African Women Fight Poverty », Goublessan Antoinette a félicité les responsables de l’Ong qui soulagent les ménages à travers la mise en place des caisses d’épargne et de crédit dans le département.

La structure est présente dans le département d’Oumé depuis seulement deux ans et les résultats obtenus sont plus que remarquables a indiqué, mardi, le directeur de l’Ong Foyer amélioré, Elis Doua Djahe.

Démarrée en février 2016 pour prendre fin en 2021, cette initiative veut favoriser l’épargne, le crédit et entrepreneuriat au sein des groupements de base, au travers de l’automatisation financière des femmes dans les zones urbaines et rurales du pays.

Dans la même catégorie