GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

BOHOUSSOU VANTE LA PROCÉDURE DE DÉLIVRANCE DU BREVET D’INVENTION DE L’OAPI


  19 Octobre      26        Technologie (469),

   

Brazzaville, 19 Octobre (ACI) – La procédure de délivrance du Brevet d’invention de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) est l’une des plus rapide au monde, a déclaré, le directeur général de cette organisation, M. Denis L. Bohoussou.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse organisée à la 8ème édition du Salon africain de l’invention et de l’innovation technologique (Saiit), M. Bohoussou a expliqué que jusqu’à l’année prochaine, l’Oapi fait une procédure d’enregistrement simplifiée.

«Lorsque nous recevons les demandes, si les pièces sont complètes, au bout d’une année maximum (…), un brevet d’invention peut être obtenu», a poursuivi le directeur général de l’Oapi.

Par contre, dans d’autres systèmes, a-t-il dit, le brevet d’invention ne peut s’obtenir avant 24 mois, à cause d’un certain nombre d’analyses à faire.

Malheureusement, ce délai extrêmement court n’est pas mis à profit par les inventeurs, en raison d’une pénurie de ressources humaines en matière de rédaction du brevet, a regretté M. Bohoussou.

Dans la plupart des Etats membres, un manque de mandataires et de conseillers en propriété industrielle, option brevet, a été constaté. Pour cette raison, des séminaires de formation en rédaction de brevet sont organisés de temps en temps dans les Etats, a-t-il fait savoir.

Pour pallier ce déficit, le directeur général de l’Oapi a annoncé une formation d’ingénieurs Brevet au niveau des Etats membres à partir de 2021. Cette spécialité est ouverte aux élèves ingénieurs des pays de l’Oapi, qui auront un master 2 ingénieur Brevet après 12 mois de formation.

Ainsi, l’ensemble des Etats membres pourra disposer de personnes capables d’accompagner les inventeurs et les innovateurs dans la rédaction des brevets, a conclu M. Bohoussou.

Dans la même catégorie