MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) APS SÉNOBA : LES POPULATIONS DÉPLORENT LE MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ GNA Infant jaundice: what public needs to know and do? GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA World Refugee Day: Ghana’s refugee population stands at 14,000 GNA 94 per cent of children fear unemployment in future

Brazza/Entrepreunariat : 30 millions de Fcfa pour la subvention des activités de 100 femmes


  30 Juin      61        Société (33366),

   

BRAZZAVILLE, 30 JUIN (ACI) – Au total 30 millions de Fcfa vont être alloués pour la subvention des activités génératrices de revenus de 100 femmes vivant dans les neuf arrondissements de Brazzaville, victimes des effets négatifs de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Pour ce projet pilote, qui vise à renforcer les activités des femmes évoluant dans le secteur informel, un protocole d’accord a été signé, le 30 juin dans la capitale congolaise, entre la ministre de la santé, de la population, de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, et le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Congo, M. Maleye Diop.

Au cours de cette cérémonie de signature, M. Maleye a indiqué que le Pnud a financé ce projet pour accompagner les efforts du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.

Pour sa part, la ministre en charge de la santé a salué cette initiative qui permettra à ces femmes de relancer leurs activités qui ont connu une baisse considérable lors de la période du confinement.

Cet argent, a-t-elle précisé, n’est pas remboursable. Par contre, elle a exhorté les bénéficiaires à la bonne gestion du fonds qui leur sera alloué, afin de poursuivre ce programme en faveur d’autres femmes en attente d’un soutien financier pour leurs activités.

Ce projet, a-t-on appris, pourra s’étendre à Pointe-Noire et dans le département du Pool, à condition que les premières bénéficiaires utilisent cet argent à bon escient.

Dans la même catégorie