ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  7 Janvier      30        Environnement/Eaux/Forêts (6649),

 

Dakar, 07/01/2023 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du samedi 7 janvier 2023:

 

— Gabon

-. Le ministre de l’Education nationale Camélia Ntoutoume Leclercq a présidé une séance de travail avec la directrice de la fondation Sabine plattner african charities (SPAC) Julia Cleverdon, œuvrant dans les domaines l’éducation, de la recherche et de la conservation de la nature pour explorer la possibilité d’intégration de l’éducation environnementale dans les programmes scolaires.

En effet, le membre du gouvernement et son hôte ont longuement échangé sur le processus de diversification des programmes scolaires. Ainsi, elles ont évoqué la possibilité d’introduction des notions environnementales dans les différents niveaux d’études du premier degré, une question à laquelle les très hautes autorités du pays en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba sont très attachées.

Cette réunion de travail s’inscrit dans la droite ligne de la mise en oeuvre du protocole d’accord signé entre le gouvernement gabonais la la fondation Sabine Plattner African Charities et l’ONG Leadership for conservation (LCA) dans le cadre du projet pilote d’éducation à l’environnement, « EduConservation ». ‹‹ Cet accord visait la mise en œuvre du programme éducatif pour sensibiliser la jeunesse sur la préservation de l’environnement enfin d’en faire des éco-citoyens ›› a souligné Camélia Ntoutoume Leclercq.

 

— Sénégal

-. Le processus devant consacrer la mise en place du nouveau Programme décennal de lutte contre les inondations (PDLI) pour la période 2023-2033 avance très bien, indique le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Mamadou Mamour Diallo.

« Les études sont en cours et les travaux sont très bien avancés. Toutes ces actions démontrent encore une fois que le secteur de l’assainissement reste au cœur des priorités du président de la République Macky Sall’’, a-t-il dit, jeudi soir, à l’occasion d’une cérémonie célébrant le départ à la retraite de neuf agents de l’ONAS.

Le DG de l’ONAS a souligné que le Programme de lutte contre les inondations 2012-2022, clôturé le 31 décembre dernier, a été « une belle réussite ».

‘’Depuis l’indépendance de notre pays, nous n’avons pas constaté autant d’investissements réalisés dans le secteur de l’assainissement. Et il faut saluer l’initiative du ministère de l’Eau et de l’Assainissement qui, dès la fin du programme, s’est engagé pour un nouveau Plan décennal de lutte contre les inondations 2023-2033’’, a-t-il ajouté.

‘’Il est clair que s’agissant de l’ONAS, pour l’année 2022, des efforts importants ont été faits par les travailleurs, parce que nous avons connu un hivernage difficile, j’allais dire un hivernage pluvieux.

Des quantités d’eau abondantes et importantes jamais égalées depuis plusieurs décennies ont été constatées au Sénégal, notamment dans l’agglomération dakaroise. Ce qui a causé pas mal de désagréments au niveau des populations’’, a-t-il rappelé.

Pour une bien meilleure maîtrise des inondations en 2023, Mamadou Mamour Diallo annonce la mise en place d’un comité chargé de leur prévention et de leur gestion.

 

— Angola 

-. L’Angola s’attèle actuellement au renforcement continu de la conservation et de la sauvegarde de la biodiversité, a indiqué l’Institut national pour la biodiversité et la conservation (INBC).

«Le pays a mis en place une stratégie nationale pour la biodiversité pour assurer, d’ici 2025, que les écosystèmes soient résilients, fournissant des services essentiels et contribuant au bien-être de la population», a déclaré la directrice de l’Institut, Albertina Nzunzi.

Notant que la stratégie a commencé à être mise en œuvre depuis 2019, en partenariat avec le PNUD, Mme Nzunzi a expliqué que l’idée est de mettre en œuvre des projets pour étendre et renforcer les zones de conservation, créer la première zone marine de conservation en Angola, ainsi que mettre fin au braconnage et aux conflits homme-animal.

Afin de mener à bien les tâches préconisées, des actions de sensibilisation sont menées auprès des communautés pour la conservation des zones humides et de leurs espèces sur l’ensemble du territoire national, ainsi que des formations sur les délits environnementaux et leur législation, a-t-elle dit.

Dans la même catégorie