APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  28 Mars      30        Environnement/Eaux/Forêts (6790),

 

Dakar, 28/03/2023 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mardi 28 mars 2023:

Sénégal:

– Le maire Kédougou (sud-est), Ousmane Sylla, a présidé, lundi, une opération de désengorgement du marché central de sa commune en vue de prévenir les incendies.

« Le marché est dans une situation très difficile [qui comporte] beaucoup de risques. S’il y avait un incendie aujourd’hui, nous serions dans une situation catastrophique parce que même les sapeurs-pompiers ne pourront pas y accéder », a fait observer l’édile, notant que cette opération vise à faire en sorte qu’on puisse facilement accéder au marché de Kédougou en cas d’incendie.

Saluant le déroulement de cette opération de désengorgement du marché menée par l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG), de concert avec les services de la mairie, le maire a insisté sur la nécessité de préserver le cadre de vie.

Il a fait état d’un problème d’occupation anarchique du marché, lié au fait que « tous les grands axes du marché central » sont occupés par des commerçants ambulants et des femmes marchandes.

Ousmane Sylla a annoncé des mesures allant dans le sens du renforcement de la sécurité du marché et la construction de nouvelles cantines pour les femmes et les commerçants ambulants.

Côte d’Ivoire:

– D’importants lots de matériels ont été remis à quatre villages du littoral de Grand-Lahou (sud, région des Grands ponts) pour la création d’espaces de mangroves et de forêts, dans le cadre du projet ‘’WACA’’, initié par la Banque Mondiale, en appui au gouvernement ivoirien, dans sa lutte pour la préservation des côtes, devant le péril de l’érosion côtière.

Le coordonnateur régional du projet WACA en Côte d’Ivoire, Delphin Ochou, a expliqué que le projet WACA est entré dans sa phase active avec la remise de matériels aux comités de création de forêts communautaires et de restauration de mangroves dans le département de Grand-Lahou.

Le matériel remis a eu lieu au débarcadère de Lahou Kpanda. Il est constitué de tricycles, de brouettes, de machettes, dabas et d’autres outils de travaux de champs. «Ils permettront aux différents comités, dans le cadre des Activités génératrices de revenus (AGR), de réaliser la pépinière de 15 hectares de mangroves et de celle de six hectares de forêts, jusqu’à leur transport sur les sites de planting », a précisé M. Ochou.

—–

– Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, récemment à Abidjan, un don de 28,49 millions de dollars américains au Ghana pour construire des infrastructures d’énergies renouvelables, ce qui va augmenter de 10 % l’utilisation de ces énergies d’ici 2030.

Le financement, qui proviendra du Programme de développement des énergies renouvelables dans les pays à faible revenu du Fonds d’investissement climatique, vise à soutenir la construction de mini-réseaux, de systèmes d’énergies solaires photovoltaïques autonomes et l’installation de batteries solaires pour le stockage de l’excédent d’énergie, une pratique connue sous le nom de facturation nette.

Cette dernière approbation du Conseil d’administration porte le coût total du projet à 85,18 millions de dollars, précise la BAD dans un communiqué, ajoutant que le Fonds africain de développement, le guichet de prêts concessionnels du Groupe de la Banque, a apporté 27,39 millions de dollars.

Le secrétariat d’Etat à l’Économie de la Suisse et le gouvernement du Ghana ont contribué pour 13,30 millions de dollars et 16 millions de dollars respectivement, selon la même source.

Kenya:

– Les habitants de Kisumu ont été invités à aider à la restauration et à la conservation des zones de captage d’eau pour un approvisionnement régulier en eau.

Le sous-gouverneur du comté Mathews Owili a appelé les habitants à conserver et à adopter la plantation massive d’arbres dans les châteaux d’eau du comté, soulignant que la conservation de l’environnement par la plantation d’arbres est le meilleur moyen d’aider à atténuer les effets du changement climatique.

Le responsable local a réitéré l’engagement du comté à conserver toutes les zones de captage d’eau dans la région pour s’assurer que l’approvisionnement en eau des habitants ne soit pas compromis.

Il a de même a souligné la nécessité d’accélérer les efforts pour parvenir à des pratiques de gestion durable de l’eau.

Angola:

– Plus de 12.000 nouveaux panneaux solaires en cours de construction dans la province de Lunda Norte, au nord-est de l’Angola, seront prêts en 2024, a indiqué le ministre de l’Énergie et de l’Eau, João Baptista Borges.

«La centrale photovoltaïque dont les travaux ont été lancés en 2021 dans la municipalité de Lucapa, commencera à produire de l’énergie au premier trimestre 2024», a déclaré M. Borges dans un point de presse tenu en marge d’une visite d’inspection.

Abordant l’état d’avancement du projet, il a ajouté que les travaux d’installation des différentes structures, y compris les connexions électriques, la salle de contrôle et les bâtiments de soutien, ont atteint plus de 90 %.

«La centrale est construite sur une superficie de trois hectares avec un montant de près de 20 millions d’euros, dont 80 % financés par la Suède et 20 % par l’Afrique du Sud», a-t-il poursuivi, notant que 1.500 raccordements domestiques seront assurés au profit de près de 50.000 habitants.

Dans la même catégorie