MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  20 Février      69        revue de presse (625),

 

Rabat, 20/02/2019 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mercredi 20 février :

Côte d’Ivoire :

–Une campagne contre la divagation des animaux a cours depuis près d’un mois dans la sous-préfecture de Kotouba à l’initiative du sous-préfet de cette circonscription administrative, Séri Etta Patrick.

Les animaux en divagation, les moutons, les cabris et mêmes les boeufs, très souvent, créent des problèmes aux usagers des routes. leurs excréments rendent insalubres les villages.

M. Etta Patrick a félicité publiquement la population d’Allanikro, dimanche, pour le respect de la campagne contre la divagation des animaux domestiques. Dans ce village, les animaux n’errent pas dans les rues, mais plutôt bien gardés dans des enclos.

Mali:

–La compagnie minière Barrick veut installer une centrale solaire hybride de 24 MW pour aider sa centrale thermique existante de 63 MW à alimenter sa mine d’or Loulo, au Mali, selon la presse locale.

Grâce à ce projet, la société veut réduire les coûts en abandonnant l’énergie thermique en Afrique, où le manque d’infrastructures fait que de nombreuses mines doivent compter sur l’énergie diesel autoproduite.

L’étude de faisabilité du projet prévoit que la centrale photovoltaïque remplacera 50 000 MWh/an de production thermique, ce qui permettra d’économiser 10 millions de litres de carburant par an et de réduire les émissions de CO2 de 42 000 tonnes sur la même période.

La construction du projet commencera cette année et sa mise en service est prévue pour la fin de l’année 2020.

Gabon :

–L’examen de la question du financement de la politique d’environnement et de développement durable au Gabon est au centre des travaux du Conseil économique, social et environnemental (CESE) dont la première session s’est ouverte mardi à Libreville.

D’après le président du CESE, René Ndemezo’o Obiang, l’environnement constitue un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à fournir des ressources naturelles d’où tout le sens de la définition de l’environnement comme étant un bien commun dont la protection peut également apporter de la valeur ajoutée à l’économie.

Ghana :

–Les activités des mineurs illégaux au Ghana ont entraîné la dégradation d’environ 24000 acres de forêts et de terres agricoles, a estimé le chef du groupe de travail sur l’exploitation minière illégale, Francis Assibi Abu.

Selon lui, les activités des mineurs illégaux ont entraîné l’épuisement de certaines terres arables et la pollution des rivières, qui servent de sources d’eau potable, rapporte la presse locale.

Dans la même catégorie