MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence) MAP Burkina Faso: Un réseau de contrebande de carburant au profit des groupes terroristes démantelé MAP UE : Plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre) AGP Gabon/Les conclusions du Dialogue national inclusif : 2100 actions identifiées sur les 1000 recommandations AGP Chine-Afrique/FOCAC : Le président Oligui Nguema invité au 9ème Forum à Pékin AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt AGP Football/Infrastructures : Le stade d’Oyem pourrait être fonctionnel en 2025

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  22 Mars      47        Environnement/Eaux/Forêts (6662),

 

Dakar, 22/03/2019 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du vendredi 22 mars :
Sénégal:

–Le Sénégal a ratifié le protocole additionnel relatif aux normes et standards environnementaux en matière d’exploitation et d’exploration pétrolière et gazière pour réduire les risques auxquels sont confrontées les populations et les ressources marines, a déclaré lundi, le député Aymerou Gningue.

« A travers ce protocole, les Etats signataires cherchent à prévenir, réduire voire éliminer la pollution et les dommages que les activités pétrolières et gazières pourraient causer aux ressources marines et à la santé des populations », a-t-il notamment expliqué.

Le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) s’exprimait en marge d’une conférence publique sur « Les promesses et défis de l’offshore pétrolier et gazier en Afrique de l’Ouest : le cas du Sénégal ».
Ghana :

–Le directeur régional de l’Agence communautaire de l’eau et de l’assainissement (CWSA) dans l’Upper East, John Godson Aduakye, a appelé les communautés à gérer efficacement leurs systèmes d’approvisionnement en eau.

« Certaines communautés subissent déjà les conséquences du non-entretien des systèmes d’approvisionnement en eau », a relevé M. Aduakye, en marge de la semaine africaine du climat.

Burkina :

–Le dialogue sectoriel, qui regroupe, notamment les partenaires techniques et financiers, les ONG, les collectivités territoriales et le secteur privé au Burkina Faso, a examiné, récemment, les perspectives 2019-2020 pour l’atteinte des objectifs fixés dans les schémas directeurs « Environnement, Eau et Assainissement (EAA) ».

Au titre de l’année 2018, le taux d’exécution physique des activités du secteur est estimé à 60,35%.

Pour les années 2019-2020, des perspectives ont été définies en vue d’atteindre les objectifs du nouveau référentiel de développement à l’horizon 2020 à travers les nouveaux chantiers, notamment en matière de protection de l’environnement, d’accès à l’eau potable, d’assainissement, etc.
Rwanda :

–La scientifique rwandaise et ancienne ministre de l’agriculture, Agnès Kalibata, figure dans la liste des neuf personnalités africaines les plus influentes dans la lutte contre le changement climatique, publiée jeudi par la plateforme internationale Apolitical.

Cette liste a été réalisée sur la base de nominations effectuées par des experts du secteur et se fonde sur les critères du nombre de nominations reçues, des réalisations dans le domaine environnemental ainsi que du pouvoir et du potentiel d’influer sur le changement au niveau local, national ou international.

Côte d’Ivoire :

La République populaire de Chine va renforcer la coopération avec l’Afrique pour « une coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature », a affirmé lundi l’ambassadeur Tang Weibin, à l’ouverture lundi dernier à Abidjan des 2èmes Journées africaines de l’écologie et des changements climatiques (JFACC 2019).

« La Chine est prête à renforcer les échanges et la coopération avec l’Afrique dans la protection de l’écologie et de l’environnement pour promouvoir la coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature en Chine comme en Afrique », a soutenu le diplomate chinois.
Gabon :

Le ministre des forêts et de l’environnement, chargé du plan climat, Guy-Bertrant Mapangou a eu, mercredi dernier, une importante réunion de cadrage avec l’ensemble des agents de son administration.

Le but était de passer un message d’avertissement aux agents et hauts cadres de son administration qui certains d’entre eux ont organisé une véritable filière de crime organisé pour l’exploitation illégale du Kevazingo et la vente de défense des éléphants en collusion avec les trafiquant, indique +l’Union+.

Dans la même catégorie