ANG Luta de Praia/Guiné-Bissau participa com cinco atletas no Campeonato Africano de Dacar APS SENEGAL-SOCIETE-REACTION / Madina Gounass : le gouvernement réitère son appel au calme et prévient les fauteurs de troubles APS SENEGAL-MONDE-SANTE / L’engagement de Bassirou Diomaye Faye en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence) MAP Burkina Faso: Un réseau de contrebande de carburant au profit des groupes terroristes démantelé MAP UE : Plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre) AGP Gabon/Les conclusions du Dialogue national inclusif : 2100 actions identifiées sur les 1000 recommandations

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  30 Décembre      41        Environnement/Eaux/Forêts (6662),

 

Dakar, 30/12/2020 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mercredi 30 décembre :

Gabon :

— Les communautés locales des provinces de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) et du Woleu-Ntem (nord) ont bénéficié, de novembre à décembre 2020, d’une formation sur l’Observation indépendante des forêts en vue de la mise en place d’un réseau d’observateurs locaux.

Organisée à l’initiative de l’Organisation non gouvernementale Brainforest, la formation s’assigne pour objectif la mise en place d’un réseau d’observateurs locaux dans le cadre du projet de « Renforcement des capacités pour une implication effective des acteurs non-étatiques dans la préservation du Kévazingo », rapporte le site d’information +Gabonreview+.

 

Afrique du Sud :

— Près de la moitié des espèces de plantes à fleurs Protea d’Afrique du Sud sont menacées d’extinction, a révélé l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

L’Union a publié sa première évaluation complète de la famille de plantes protea de l’hémisphère sud, constatant que 637 des 1464 espèces connues sont vulnérables, en voie de disparition ou en danger critique d’extinction.

L’évaluation, réalisée par l’Institut national sud-africain de la biodiversité (Sanbi) a révélé que 47% (165 des 353 espèces) des espèces locales sont menacées d’extinction. «Leur publication sur la Liste rouge internationale de l’UICN pour la première fois révèle que nos espèces sud-africaines sont parmi les plus menacées, plus qu’en Australie et en Amérique du Sud», souligne-t-on.

Zimbabwe :

— Les autorités zimbabwéennes ont interdit l’utilisation du mercure dans les mines et ont placé des contrôles au niveau des opérations industrielles, rejoignant plusieurs pays qui ont progressivement éliminé le métal toxique.

Le mercure, qui est facilement accessible aux mineurs au Zimbabwe, est hautement toxique et pose de graves risques pour la santé publique lorsqu’il contamine les aliments et les eaux souterraines.

Cette interdiction affectera les mineurs d’or à petite échelle qui l’utilisent pour extraire de l’or. Les petits mineurs produisent plus de la moitié de la production de lingots du pays.

Dans la même catégorie