APS ’’CASH TRANSFER’’ : PLUS DE 2 MILLIARDS CFA AUX MÉNAGES DE KAFFRINE APS « RAABI », LE DESTIN TRAGIQUE DE LA FEMME SÉNÉGALAISE SUR LES PLANCHES DE SORANO AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  11 Décembre      81        Bulletin d'info économiques africaines (380),

   

Dakar, 11/12/2018 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mardi 11 décembre :

Sénégal-Economie

L’Union européenne (UE) et l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture ont procédé, lundi, à Dakar au lancement du programme régional de l’emploi des jeunes « ARCHIPEGO », d’un montant de plus de 15 millions d’euros.

« Il s’agit d’un programme quadriennal, visant à améliorer l’employabilité et l’intégration des jeunes sur le marché de l’emploi dans la région du Sahel et du lac Tchad au moyen des mesures ciblées de formation technique et professionnelle », selon le document de présentation dudit programme remis à la presse.

+++++

Afrique-UMOA-Microfinance

Au 31 décembre 2017, les 146 systèmes financiers décentralisés (SFD) de l’Union monétaire ouest africaine (UEMOA) dont le niveau d’activités atteint un seuil de deux milliards de FCFA (environ 3,400 millions de dollars) d’encours de dépôts ou de crédits ont affiché un total bilan de 1670,9 milliards de FCFA (environ 2,840 milliards de dollars), selon les données du secrétariat général de la Commission bancaire de l’UMOA basé à Abidjan.

Comparé à l’exercice 2016, ce total bilan est en augmentation de 12,2%. Selon la Commission bancaire, cette hausse provient de l’évolution des actifs en Côte d’Ivoire (plus 34,4%), au Sénégal (plus 11,8%), au Burkina (plus 8,8%), au Mali (plus 6,3%), au Bénin (plus 3,7%) et au Togo (plus 2,9%).

+++++

Côte d’Ivoire-tourisme

Le conseiller chargé des programmes des activités, des Projets et la prospective de Côte d’Ivoire Tourisme, Assielou Oua Assielou, a révélé jeudi, à l’ouverture de la 6ème édition du festival des danses traditionnelles du Bounkani (Festibo) à Bouna, que le tourisme contribue à hauteur de 5,8% au Produit intérieur brut (PIB) du pays.

M. Assielou qui représentait le Directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme à ce festival a fait savoir que ce secteur est un véritable facteur de croissance économique, générateur d’emploi s’étendant dans divers domaines d’activités que sont le transport, la restauration, l’hébergement et bien d’autres.

« En Côte d’Ivoire le tourisme contribue à hauteur de 5,8 % au PIB avec plus d’un million de touristes enregistrés en 2017. Notre tourisme se différencie principalement des autres, par la culture », a-t-il souligné lors de son allocution.
Côte d’Ivoire-automobile

Le constructeur d’automobile allemand Mercedes rouvre une représentation officielle de vente, avec un showroom, à Abidjan d’ici à début 2019, a indiqué Alexandre Callegaro, chargé des affaires économiques à l’Ambassade d’Allemagne en Côte d’Ivoire.

« Mercedes a toujours été présent en Côte d’Ivoire, mais ces dernières années n’avait pas vraiment de représentation officielle de vente en Côte d’Ivoire, c’est pourquoi, le groupe va recouvrir prochainement une représentation officielle avec un showroom ici à Abidjan », a dit M. Callegaro.

Cette réouverture pourrait intervenir dans « les prochains mois, peut-être en début 2019 », a fait savoir Alexandre Callegaro, en marge des Journées économiques de l’Allemagne à Abidjan, qui se déroulent du 20 au 30 novembre 2018.

+++++

Côte d’Ivoire-infrastructures

La Chine va construire une autoroute de 95,6 kilomètres reliant Yamoussoukro à Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, à hauteur de 162 milliards FCFA grâce à un financement d’Exim bank of China.

Les travaux de construction de la section Tiébissou-Bouaké ont été officiellement lancés la semaine dernière à Bouaké (360 km d’Abidjan) par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, après le lancement l’année dernire des travaux du tronçon Yamoussoukro-Tiébissou.

M. Coulibaly a salué la mise en oeuvre de ce projet, « un véritable outil d’intégration sous-régionale », qui va permettre de desservir le centre et le nord de la Côte d’Ivoire mais également jouer un « rôle crucial » dans les échanges du pays avec les pays voisins.

+++++

Kenya-Café-Bourse

La valeur du café commercialisé au Kenya entre octobre et novembre a atteint 1,6 milliard de shillings, aidée en cela par des fèves de qualité de l’ouest du pays.

La Bourse du café de Nairobi (NCE) indique que la valeur est passée de 1,57 milliard de shillings entre octobre et novembre 2017 à 1,61 milliard shillings durant la même période de l’année en cours.

Le rapport de la NCE rendu public mardi indique que les volumes à la bourse ont augmenté de 22,62%, passant de 63.891 kilos vendus en 2017 à 78.342 cette année.

« Il y avait une bonne récolte observée dans les régions de l’ouest et de la vallée du Rift, qui arrivait tôt sur le marché et augmentait ainsi les revenus », a déclaré Daniel Mbithi, directeur général de NCE.

Les volumes élevés et le bas prix international ont affecté le coût de la vente aux enchères qui a chuté d’environ 15,78%, passant de 20.200 shillings à 16.200 shillings par sac de 50 kilos.

« Cela est dû aux bas prix enregistrés à l’Intercontinental Commodity Exchange (ICE) à New York, qui sont la référence pour les cafés Arabica », a déclaré M. Mbithi.

Nigeria-Croissance

Le produit intérieur brut (PIB) du Nigeria a affiché une hausse de 1,81% au troisième trimestre 2018, comparativement à la même période de 2017, selon le Bureau national de la statistique (NBS).

L’économie nigériane avait déjà enregistré une croissance de 1,50%, au deuxième trimestre 2018 et de 1,95% durant le premier trimestre.

La hausse du PIB enregistrée durant le troisième trimestre 2018, découle essentiellement des bonnes performances du secteur non pétrolier, qui a progressé de 2,32%.

Ghana-Banques

United Bank for Africa (UBA) Ghana Limited, filiale de United Bank for Africa Plc, a officiellement atteint la barre des 400 millions de cédis ghanéen, soit environ 90 millions de dollars US de fonds propres exigés par la Banque du Ghana avant l’échéance du 31 décembre 2018.

Dans un communiqué publié à cet effet, la banque indique que la solide performance de la banque au troisième trimestre a eu une incidence sur sa capacité à satisfaire à la nouvelle exigence de fonds propres de la banque centrale.

Ghana- Banques

First Atlantic Bank a entamé avec Energy Bank, des pourparlers dans le but de parvenir à une fusion des deux institutions. L’objectif étant de répondre au capital minimum requis de 400 millions cedis, soit environ 90 millions de dollars exigés par la banque centrale.

D’après la presse locale, un protocole d’accord avait été signé entre les deux parties. Cette probable action ferait suite à l’incapacité d’Energy Bank de se conformer aux nouvelles exigences avant l’échéance du 31 décembre 2018. Elle envisageait de réunir le montant restant via une offre publique pour lever environ 340 millions de cedis; mais ce fut un échec.

A noter que l’union des deux banques, en l’état, ne permettra pas l’atteinte du nouveau seuil défini par la banque centrale. Les états financiers d’Energy Bank indiquent qu’en septembre dernier, son capital déclaré était de 60 millions cedis, tandis que celui de First Atlantic Bank s’élevait à 168 678 000 cedis D’où une action supplémentaire à entreprendre si la fusion aboutissait.

Tanzanie-Agriculture

La Tanzanie s’attend à une production de 275.000 tonnes de noix de cajou au cours de la saison agricole 2018/2019, rapporte la presse locale, citant des prévisions du gouvernement.

Les chiffres annoncés marquent une hausse de 55.000 tonnes par rapport aux précédentes prévisions et est en recul d’environ 12% par rapport au résultat de 2017/2018.

Le ministre tanzanien de l’Agriculture, Japhet Hasunga, a indiqué que le gouvernement a entrepris cette saison, de racheter la noix de cajou chez les producteurs, précisant que 163.000 tonnes du produit sont déjà dans les entrepôts du gouvernement et de l’union des coopératives.

Burkina-UEMOA

Le président de la Commission de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), Abdallah Boureima, a révélé que, sur le plan macroéconomique, le taux de croissance en 2017 dans cet espace sous régional était de 6,6% contre 6,4% en 2016, estimant que la perspective de 2018 est également prometteuse.

Ces propos ont été tenus lors d’une rencontre, lundi à Ouagadougou, avec les partenaires techniques et financiers, destinée à examiner les enjeux, les problématiques, les défis et les avancées du processus d’intégration communautaire.

Lors de cette réunion, la 5è du genre, les participants ont, en outre, fait savoir que la situation dans l’espace communautaire demeure préoccupante à cause de l’insécurité et du terrorisme qui fragilisent le développement économique des Etats membres.

Gabon-exportation

Le troisième trimestre de l’année en cours, n’aura pas été favorable pour le Gabon, en matière d’exportations hors-pétrole, selon la Direction générale de l’économie, qui révèle que pour la première fois depuis 2016, les exportations hors-pétrole ont enregistré une légère baisse (-1,6%), suite à la contraction de la demande des produits tels que les bois sciés, le caoutchouc et l’huile de palme.

Dans ce cadre, la baisse des exportations de bois sciés (-16,2%) est due à la diminution des ventes vers les continents européen (-30,1%), africain (-28,5%) et asiatique (-4,4%) liée aux difficultés logistiques au niveau du Port d’Owendo dans la mesure où de nombreuses entreprises n’auraient plus d’espace disponible pour le stockage des caisses en placage, outre l’insuffisance des navires entrainerait le blocage de plusieurs conteneurs.

Djibouti:

La deuxième édition de la Foire Internationale de Djibouti qui s’est achevée lundi a réuni plus de 30 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

Des centaines d’entreprises djiboutiennes et étrangères ont exposé durant une semaine leurs produits dans 250 stands érigés sur l’esplanade du Palais du peuple, rapporte l’agence de presse ADI.

« La foire de Djibouti a été l’occasion pour les délégations d’opérateurs étrangers de mieux connaitre et apprécier l’ambition de Djibouti de devenir une porte d’entrée de la région et notamment le COMESA, donnant accès à un marché de plus de 450 millions de consommateurs », souligne l’agence de presse.

Mali:

Le Fonds monétaire international a approuvé lundi un décaissement immédiat de 43,8 millions de dollars en faveur du Mali pour appuyer son programme économique, a annoncé le FMI dans un communiqué.

Le financement marque l’achèvement de la dixième revue des résultats obtenus par le Mali dans le cadre d’un programme économique appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FE), précise le fonds.

Dans la même catégorie