ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  30 Mars      102        Economie (21486),

 

Dakar, 30/03/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du samedi 30 mars :

Sénégal-Luxembourg-Coopération

Le comité de pilotage du programme indicatif de coopération entre le Sénégal et le Luxembourg qui a tenu, vendredi à Dakar, sa première réunion, consacre le lancement de la coopération entre les deux pays sur quatre prochaines années.

La rencontre marque ainsi le lancement du nouveau programme de Coopération entre les deux pays qui durera jusqu’en 2022, précise un communiqué.

+++++

Sénégal-Consommation-Viande

Les abattages contrôlés de viande au Sénégal ont connu une légère évolution de 0,9% au terme du mois de janvier 2019 comparés à la même période de 2018, a-t-on indiqué vendredi auprès de la société de gestion des abattoirs du Sénégal.

Le cumul de ces abattages de viande établi par cette société s’est élevé à 2276 tonnes durant la période sous revue contre 2256 tonnes en janvier 2018, soit une augmentation de 20 tonnes en valeur absolue.

+++++

Côte d’Ivoire-industrie

Un accord-cadre a été signé jeudi dernier, entre l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et le secteur privé ivoirien, représenté par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), la Chambre de commerce et d’industrie, la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME), afin de maximiser la participation de ce secteur dans le développement industriel du pays.

Cet accord, dont l’exécution s’étend sur trois années, a été signé en présence du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba et du Directeur général de l’ONUDI, Li Yong au siège du patronat au Plateau.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme de partenariat pays (PCP) de l’ONUDI pour la Côte d’Ivoire et de celui de la troisième décennie du développement industriel de l’Afrique (IDDA III). Il vise le développement industriel inclusif et durable de pays.

+++++

Côte d’Ivoire-cajou

Le port autonome de San pedro veut atteindre un trafic cajou de 30.000 tonnes en 2019 contre 25.000 tonnes à fin 2018, selon les prévisions de ses dirigeants.

Pour y parvenir, ceux-ci ont organisé, jeudi dernier à Abidjan, une table ronde au cours de laquelle ont été diagnostiquées les entraves et les opportunités pour le développement du trafic cajou, et ce, en présence du président du conseil d’administration, Yaya Dembélé, et du directeur général du PASP, Hilaire Lamizana.

Les entraves portent sur les problématiques liées à l’accroissement des volumes par les chargeurs, celles ayant trait au coût du frêt maritime et à la disponibilité des conteneurs vides, les problèmes des capacités logistiques ainsi qu’à la célérité documentaire.

+++++

Kenya-Qatar-Investissement

Une délégation de la Chambre de commerce du Qatar représentant le lobby du commerce est en mission de trois jours au Kenya à la recherche d’opportunités d’affaires, d’investissements et d’accords commerciaux.

« La délégation de la chambre du Qatar composée de 20 membres et dirigée par les membres de leur conseil d’administration est au Kenya pour un séjour de trois jours à la recherche de contrats dans des domaines tels que le logement, le transport maritime et la logistique, l’agriculture, le pétrole et le gaz, entre autres, a déclaré le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Kenya (KNCCI), Kiprono Kittony.

Le Kenya et le Qatar ont officiellement établi leurs relations diplomatiques en décembre 2003.

Rwanda-Electricité

Le gouvernement rwandais construira 18 sous-stations électriques dans les cinq prochaines années en vue de renforcer sa production énergétique, a annoncé le ministre rwandais des Infrastructures, Claver Gatete.

« Le Rwanda s’est fixé pour objectif de faire passer de 27 à 45 le nombre de sous-stations électriques d’ici 2024 dans le cadre de ses efforts visant à assurer une énergie suffisante et fiable pour tous », a-t-il déclaré, jeudi, lors de l’inauguration des sous-stations de Nzove et de Gahanga dans le district de Bugesera, situé dans l’Est du pays.

Le responsable a estimé que ces deux nouvelles sous-stations, d’une capacité respective de 16 et 19 mégawatts, devraient améliorer la qualité de l’approvisionnement en électricité dans la capitale, Kigali ainsi que dans le district de Bugesera.

+++++

Rwanda- Djibouti

Le Rwanda a offert à Djibouti un terrain de 10 hectares situé dans la zone économique spéciale de Kigali destiné à la mise en place d’infrastructures et des unités de production avancées.

Un protocole d’accord pour la création d’une co-entreprise chargée de mettre en valeur ce terrain situé dans la zone économique spéciale de Kigali a été signé jeudi à Kigali par le président de l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti, Aboubaker Omar Hadi, et la directrice générale de Prime Economic Zones (PEZ), Mme Jeanne Isabelle Gasana, rapporte l’agence djiboutienne ADI.

L’accord prévoit la création d’une entreprise dont le capital sera détenu à hauteur de 50% de chacune des deux parties afin de développer des infrastructures et des unités de production avancées sur le terrain, ajoute ADI.

+++++

Ghana-Cacao

Ghana Cocoa Board, institution étatique ghanéenne supervisant le secteur du cacao, a mis en place avec succès son premier crédit syndiqué intégrant des objectifs de développement durable, d’un montant de 300 millions de dollars US et d’une maturité de 3 ans.

La Société Générale a agi en tant que bookrunner (teneur de livres) et coordinateur de l’opération.

« Nous sommes fiers de signer la première opération syndiquée liée à des enjeux de durabilité avec une société africaine. Cette transaction innovante est une nouvelle preuve d’engagement de long-terme de Société Générale envers Ghana Cocoa Board et le secteur du cacao ghanéen’, a indiqué Emmanuel Chesneau, Responsable Mondial Financement du Négoce de Matières Premières chez Société Générale.

+++++

Nigeria-Assurance

Africa Re, société de réassurance panafricaine basée au Nigéria, a signé un accord avec la Société financière internationale (SFI), membre du groupe de la Banque mondiale, dans le but d’amener les assureurs nigérians à s’intéresser davantage aux petits exploitants.

L’accord prévoit qu’Africa Re va bénéficier de la part de la SFI d’un appui afin de fournir une assistance technique aux assureurs titulaires d’une licence leur permettant de souscrire des produits indiciels, les aidant ainsi à développer leurs activités.

Dans la même catégorie