ANG Luta de Praia/Guiné-Bissau participa com cinco atletas no Campeonato Africano de Dacar APS SENEGAL-SOCIETE-REACTION / Madina Gounass : le gouvernement réitère son appel au calme et prévient les fauteurs de troubles APS SENEGAL-MONDE-SANTE / L’engagement de Bassirou Diomaye Faye en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence) MAP Burkina Faso: Un réseau de contrebande de carburant au profit des groupes terroristes démantelé MAP UE : Plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre) AGP Gabon/Les conclusions du Dialogue national inclusif : 2100 actions identifiées sur les 1000 recommandations

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  17 Avril      53        Bulletin d'info économiques africaines (534),

 

Rabat, 17/04/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mercredi 17 avril:

Sénégal-UEMOA-Microfinance

Le montant total des dépôts collectés par les systèmes financiers décentralisés (SFD) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’est établi à 1.171,273 milliards de FCFA (environ 1,991 milliard de dollar) au 31 décembre 2018, selon la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Cette collecte est réalisée par un échantillon de 162 SFD (sur un total de 601 SFD) représentant environ 90% du secteur. Quant aux dépôts de l’ensemble du secteur, ils sont estimés par l’institut d’émission à 1301,414 milliards de FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

« Le montant des dépôts représente 5,3% des dépôts détenus par les établissements de crédits de l’UEMOA », souligne le service des activités de microfinance de la BCEAO.

+++++

Sénégal- Affaires

Au terme du mois de février 2019, 85,7% des entrepreneurs opérant dans le sous-secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) au Sénégal se sont plaints des difficultés de recouvrement de leurs créances, selon une enquête d’opinion réalisée à leur niveau par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

A côté de ces contraintes, les entrepreneurs interrogés ont évoqué la concurrence jugée déloyale (57,1%) et l’accès difficile au crédit (42,9%).

« Par ailleurs, signale la DPEE, le climat des affaires s’est dégradé de 1,6 point dans le sous-secteur, entre janvier et février 2019, sous l’effet des orientations négatives des soldes d’opinion relatifs à l’activité générale, aux commandes privées et à l’emploi de main d’œuvre ».

+++++

Rwanda-Télécoms

Le taux de pénétration de l’Internet au Rwanda est passé de 7,9% en 2010 à 52,1% à la fin de l’année 2018, indique un rapport publié par l’Autorité de régulation des services publics.

Selon les chiffres de l’Autorité de régulation, les abonnements aux services Internet sont passés de 821.504 en 2010 à 6.149 425 en 2018.

Cette augmentation de l’usage de l’internet dans le pays a été attribuée par l’Autorité au nombre croissant des abonnés à la téléphonie mobile, à la présence de plus en plus accrue des entreprises offrant des services d’internet ainsi qu’au renforcement de l’accessibilité des smartphones.

D’après le ministère rwandais des Technologies de l’information, le réseau fédérateur de fibres optiques mis en place dans le pays couvre environ 92% du territoire national.

Ghana-Aviation

Emirates Airline et Africa World Airlines du Ghana (AWA), ont annoncé la signature d’un accord interligne unique permettant aux clients de la compagnie Emirates de se connecter sur des itinéraires sélectionnés du réseau d’Africa World Airlines, ouvrant ainsi de nouvelles destinations africaines aux clients d’Emirates à partir de mai 2019.

« L’accord entre Emirates et Africa World Airlines confirme notre engagement à renforcer la connectivité en Afrique de l’Ouest. Ce partenariat nous permettra d’étendre davantage l’Afrique de l’Ouest via les routes nationales et régionales sélectionnées d’Africa World Airlines », a indiqué Orhan Abbas, vice-président senior d’Emirates et Président des opérations commerciales en Afrique.

+++++

Burkina-marchés

Le Conseil des ministres burkinabè a adopté un décret relatif au règlement des marchés publics et à la délégation du service public.

L’adoption de ce décret permettra de se conformer aux dispositions de la loi 039-2016/AN du 2 décembre 2016 portant réglementation générale de la commande publique.

Il permettra également la publication des avis d’appel à concurrence et des résultats des travaux des commissions d’attribution des marchés dans les journaux d’informations générales habilités à recevoir les annonces légales.

Ce décret modificatif autorise, de même, la mise en place de Commissions ad-hoc d’attribution des marchés en vue de pallier à d’éventuels  dysfonctionnements de la tenue des sessions des Commissions d’attribution des marchés publics.

+++++

Burkina-coton

Au Burkina Faso, le prix bord champ du coton a été fixé à 265 F CFA/kg pour la campagne 2019/2020, soit 15 F CFA de plus qu’un an plus tôt.

Cette augmentation fait partie d’un ensemble de décisions visant à remotiver les exploitants et à donner un nouvel élan à la production après une saison 2018/2019 marquée par une chute de 28,5 % de la récolte à environ 603 000 tonnes.

A rappeler que la production cotonnière a démarré en 1924 au Burkina Faso.

+++++

Burkina-minerais-or

La compagnie minière Avesoro Resources a produit 45 098 onces d’or sur ses mines New Liberty (Liberia) et Youga (Burkina Faso), au cours du 1er trimestre de l’année en cours.

Dans le but de respecter ses prévisions annuelles de 210 000 à 230 000 onces, la société cotée à Toronto et Londres, s’attendait à produire environ 53 000 onces au premier trimestre.

Durant la même période, sa mine New Liberty a produit 25 855 onces d’or, soit une hausse de 5% en glissement trimestriel. La mine Youga n’a, quant à elle, produit que 19 243 onces d’or, ce qui représente une baisse de 6%.

Avesoro prévoit de terminer une mise à jour des ressources et réserves minérales de son projet Youga avant la fin du deuxième trimestre.

Ethiopie-CoréeSud-Prêt

La Corée du Sud va accorder à l’Ethiopie un prêt d’un montant de 300 millions de dollars, destiné à financer des projets prioritaires convenus entre les deux parties pour l’année 2019-2020.

Un accord a été signé dans ce sens, mardi à Addis-Abeba, entre le ministère éthiopien des Finances et l’ambassade de Corée du Sud en Ethiopie.

Selon le ministère éthiopien des Finances, le dernier accord de prêt signé entre l’Ethiopie et la Corée du Sud remonte à 2015 et portait sur 500 millions dollars US pour la période 2016-2018.

+++++

Mali-BM-FMI

Le ministre malien de l’Economie et des Finances, Boubou Cisse a participé aux réunions de Printemps 2019 du Groupe Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International du 08 au 14 avril 2019 à Washington, en compagnie du ministre de l’Energie et de l’Eau M. Sambou Wague.

Ces rencontres statutaires des institutions de Brettons Woods ont été l’occasion pour réunir les dirigeants du secteur public, du secteur privé, les représentants d’organisations de la société civile, les experts issus des milieux universitaires autour des grands dossiers mondiaux : conjoncture économique mondiale, lutte contre la pauvreté, développement économique, efficacité de l’aide, etc.

Cet événement a donné également lieu à toute une série de manifestations (séminaires, zooms régionaux, conférences de presse…) autour de sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial.

+++++

CEMAC-monnaie-électronique

La valeur des transactions en monnaie électronique dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a atteint 8.300 milliards de FCFA (12,65 milliards d’euros) en 2018 contre 1.185 milliards de francs (1,8 milliards d’euros) en 2016, selon la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).

Le volume d’argent circulant dans les comptes de mobile money, et non encore décaissé, a atteint, quant à lui, à la fin 2018, l’encours de 125,7 milliards de FCFA, soit trois fois son encours de la fin 2016, fait ressortir le récent rapport de la BEAC relayé par la presse locale.

Quant au nombre d’utilisateurs actifs de services de monnaie électronique, il se chiffre aujourd’hui à 6,7 millions, poursuit la même source.

+++++

Kenya-Pétrole

Le Kenya n’est pas encore d’accord avec Tullow Oil sur au moins quatre questions épineuses qui devraient permettre à la société pétrolière britannique de revenir sur ses machines de forage à Turkana.

Ces problèmes devraient permettre au pays de sécuriser la décision d’investissement finale (FID) et de reprendre les activités orientées vers la commercialisation de ses champs pétroliers.

Les questions restent en suspens même si la date limite d’avril est dépassée. Selon Tullow, comme dans de nombreux projets de grande envergure, la société cherche à accélérer la conclusion des principes commerciaux et l’accès à la terre pour le développement en amont et en aval de ses activités.

« La conclusion de ces problèmes avec le gouvernement ce trimestre est un facteur crucial pour la FID », a déclaré Martin Mbogo, patron de Tullow Oil Kenya, dans un entretien avec « Daily Nation ».

« La joint-venture au Kenya (KJV) et le gouvernement du Kenya continuent à travailler ensemble pour parvenir à la décision d’investissement finale d’ici la fin de 2019, sous réserve de la conclusion d’accords opportuns sur les divers projets requis par le gouvernement kényan. Cependant, le projet est confronté à des négociations prolongées avec le GoK », a ajouté Mbogo.

Le ministère kényan du Pétrole ne prend pas de risques dans les négociations et a engagé des experts pétroliers étrangers pour l’aider dans cette affaire.

Dans la même catégorie